Gouvernance locale : L’expérience marocaine mise en avant à Séville

Gouvernance locale : L’expérience marocaine mise en avant à Séville

Rabat a été présentée comme un exemple en matière de développement du concept de “Smart city” au cours du forum sur les gouvernements locaux du 24 au 26 janvier 2019.

Une délégation marocaine composée d’élus locaux de Rabat, Marrakech, Chefchaouen ainsi que des communes rurales de la région Tanger-Tétouan, a pris part à la IIe édition du Forum global des gouvernements locaux qui s’est tenu à Séville du 24 au 26 janvier.

Inauguré officiellement par le roi d’Espagne Felipe VI vendredi, le forum est une rencontre visant à jeter des ponts de dialogue et de coopération entre les villes du monde pour améliorer la qualité de vie de leurs habitants, dans le cadre de l’Agenda 2030 des Nations unies pour le développement durable.

L’expérience menée par la ville de Rabat a été présentée comme un exemple en matière de développement du concept de “Smart city”, l’un des thèmes phares de cette édition. Le maire adjoint de Rabat, Chakroun Youness a souligné que la participation de sa ville est une occasion pour s’arrêter sur les expériences menées par les villes latino-américaines et européennes en matière de gestion locale.

“Notre programme de travail comprend plusieurs axes dont celui du concept de Smart city. A cet effet, Rabat a mené une expérience pilote au niveau de l’arrondissement d’Agdal-Ryad. Dans ce district, nous avons encouragé l’usage des motocycles électriques et scellé un partenariat avec le campus universitaire de Souissi pour mener des projets pionniers en matière de développement durable”, a affirmé M. Chakroun dans une déclaration à la MAP.
L’élu local cite aussi les initiatives réalisées par sa circonscription en matière de valorisation et de tri des déchets, de digitalisation et de sensibilisation des citoyens à l’usage des énergies vertes. “Nous projetons aussi d’équiper les établissements de l’arrondissement en énergie photovoltaïque”, ajoute-t-il.

Cette visite a été également l’occasion pour les présidents de trois communes rurales marocaines de la région Tanger-Tétouan liées par un accord de coopération avec la mairie de Séville, de passer en revue l’état d’avancement de projets bilatéraux. Une réunion de travail a été tenue, vendredi, entre les élus locaux marocains et le maire de Séville, Juan Espadas. Il s’agit des communes de Zaouiat Sidi Kacem, d’Azla et de Sedina.

Les trois communes rurales font partie d’un réseau œuvrant pour la promotion et le développement des relations bilatérales entre le Maroc et l’Espagne. Ce cadre de travail, portant le nom de Global Morocco, a déjà à son actif des accords de coopération avec l’Espagne ainsi que des pays d’Amérique latine.

“Notre présence dans cette rencontre internationale a pour but d’encourager les projets de coopération entre le Nord du Maroc et la région andalouse ainsi qu’entre les trois communes rurales et la mairie de Séville”, souligne Abderahman Kerkich, président de la commune Sedina et président du comité de coopération décentralisée au conseil provincial de Tétouan.  Selon ce représentant local, cette visite aura sans nul doute des retombées significatives sur l’attrait des investissements vers ces régions et la création de projets générateurs de revenus.

Au terme de cette entrevue, les deux partenaires, marocain et sévillan se sont mis d’accord sur la planification d’une visite au profit de la mairie de Séville au Maroc en février. Une occasion pour les deux régions de procéder à la ratification de ces conventions de coopération, portant sur, outre le centre de formation précité, l’adduction en eau potable des localités enclavées et la création d’un observatoire de l’environnement.

 

Précedent Algérie : Ouverture du Salon Algeria infrastructure et RS expo
Suivant Concours ville propre : La commune de Bangangté décroche le prix 2018

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 397 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

MIDA: a prefectural decision makes social tension within youths

Thousands of youths are dissatisfied with the decision from the Senior Divisional Officer of Mfoundi, Jean Claude Tsila, suspending the activities of the organisation which has been providing training and

Actu Afrique

Tunisie – municipales 2018 : Polémiques autour des candidatures féminines

Quelques jours seulement après le début de la campagne pour les municipales du 6 mai prochain, les polémiques se multiplient. Parmi elles, le profil de certaines candidates. Près de la

Actu Afrique

Algérie: bientôt les diplômés universitaires s’impliquent la gestion des structures publiques non exploitées dans les communes

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Nourredine Bedoui a fait état, le 11 mars à Alger “d’une nouvelle méthode de travail permettant l’octroi, aux

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire