France : la première éolienne en mer mise en service

France : la première éolienne en mer mise en service

La toute première éolienne flottante est fonctionnelle depuis le 20 septembre 2018.

L’ouvrage situé à 20 kms au large du Croisic en Loire-Atlantique, d’une hauteur de 60 mètres, doit permettre la fourniture l’électricité à près de 5 000 habitants. D’autres parcs éoliens off-shore devraient être mis en service dans le pays, mais font pour l’heure objet de contentieux.  Une décision imminente du Conseil d’État est attendue depuis plusieurs mois pour purger les derniers recours contre le parc de Saint-Nazaire, le plus avancé à ce jour.

La mise en service de l’éolienne flottante Floatgen, est symbolique pour la France, estiment les porteurs du projet. Elle constitue le point de départ d’un déploiement en série d’éoliennes en mer, et représente une opportunité unique de devenir leader mondial de l’éolien flottant, considère le consortium.

En effet, débuté en 2013 et soutenu par l’Union européenne, le projet réunit sept partenaires, parmi lesquels le cabinet d’ingénierie Ideol, l’Ecole centrale de Nantes et Bouygues Travaux publics.

De plus, des contentieux sont aussi toujours en cours pour les éoliennes off-shore de Courseulles-sur-Mer et Fécamp (Seine-Maritime), selon le syndicat professionnel, tandis que celles de Saint-Brieuc ont pris un an de retard en raison d’un changement de machines. Les parcs éoliens prévus au large des îles d’Yeu et Noirmoutier (Vendée) et Dieppe/Le Tréport (Seine-Maritime), lancés en 2014 au terme du second appel d’offres gouvernemental, sont quant à eux bien moins avancés ; ils sont toujours en attente des autorisations environnementales.

Source : Euronews

Précedent Usine de pied de Lom-Pangar : 150 localités bientôt connectés à l’Est
Suivant Bénin: La commune de Houéyogbé se voit retirer le FADEC

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 208 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Africités 2018 : Nouveau record de participation

L’édition 2018 du Sommet Africités a accueilli 10 000 participants. Nouveau record. Dès la journée du 23 novembre 2018, les organisateurs du 8e Sommet Africités savait qu’une page d’histoire venait

Actu Cameroun

Crise anglophone : La mairie de Buéa lance une campagne de recensement des déplacés

Le maire Patrick Ekema s’est prononcé samedi 3 novembre 2018, sur le mode d’identification des victimes de la crise anglophone dans sa municipalité. Après le gouverneur du sud-ouest Bernard Okalia

Dossiers

Africités 2018 : Rendez-vous est pris pour Kisumu en 2021

La candidature de cette ville kényane a convaincu les délégués d’y prendre rendez-vous en 2021. Au moment où le site historique de Bab Jdid à Marrakech referme ses portes ce

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire