Usine de pied de Lom-Pangar : 150 localités bientôt connectés à l’Est

Usine de pied de Lom-Pangar : 150 localités bientôt connectés à l’Est

Le ministre de l’eau et de l’énergie Gaston Eloundou Essomba, a effectué le 20 septembre à Bertoua, une visite de travail dans le sillage du lancement des travaux de l’infrastructure.

Il s’agit d’un important projet d’une capacité de 30MW, qui vient d’être impulsé dans la région de l’Est au profit des populations qui souffrent des problèmes de déficit énergétique depuis plusieurs années. Ce chantier en effet, entre dans la deuxième composante du barrage hydroélectrique de Lom Pangar. Le projet est né de la signature du contrat des travaux le 23 décembre 2016, entre EDC et China Camc engineering Co (CAMC).

L’installation d’une ligne haute tension Lom Pangar-Bertoua, qui passera par le village Deng Deng fera partie de l’articulation des travaux. Cette ligne de transport sera financée conjointement, par la Banque Africaine de Développement et la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, à hauteur de 30 milliards de Francs CFA pour l’usine, et 9 milliards pour la ligne haute tension d’une capacité de 90KV.

De plus, cette visite du ministre de l’eau et de l’énergie intervient au moment où le barrage de Lom Pangar est à sa troisième année de régularisation du fleuve Sanaga avec un impact en termes d’augmentation de capacité de production, des centrales installées à Song Loulou et Edéa d’une capacité de 170 MW. Grace à cette usine de pied, ce ne sont pas moins de 150 localités qui seront alimentées en énergie électrique. Il est à noter que la région de l’Est est essentiellement alimentée par l’énergie thermique, ce qui constitue un véritable handicap au développement économique, au regard de l’instabilité, et de l’insuffisance de la production. Une situation qui avait engendré il y’a quelques jours, des manifestations dans les rues.

D’une capacité de 6 milliards de mètres cubes d’eau, le projet hydroélectrique de Lom Pangar vise l’amélioration de l’offre énergétique au Cameroun.

Précedent Recrutement au MINDDEVEL : Le Ministre dit non aux enseignants
Suivant France : la première éolienne en mer mise en service

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Commune de Nguélémendouka: Bientôt une digue pour relier deux villages

Depuis 40 ans, les populations de cette municipalité située dans la région de l’Est, département du Haut-Nyong, caressent le rêve de voir les deux villages Koumbou & Miambo reliés par

Actu Cameroun

PNDP III: la Directrice Pays de la Banque Mondiale dans l’Adamaoua

Sept mois après son arrivée au Cameroun, Elisabeth Huybens, Directrice des Opérations de la Banque Mondiale au Cameroun, a effectué une visite des réalisations du PNDP dans la région de

Art et culture

Grâce Eboué: “Le consommateur de musique doit reprendre son pouvoir et exiger de la qualité dans ce qu’on lui sert”

Installée sous le sol norvégien depuis plusieurs années, l’artiste qui détient plusieurs cordes à son arc, de la musique à l’écriture se dévoile au grand public. Le 12 mars 2019,

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire