Fichier solde de l’Etat : Le MINFOPRA pour une transformation pertinente de sa gestion

Fichier solde de l’Etat : Le MINFOPRA pour une transformation pertinente de sa gestion

Le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), préside le séminaire de renforcement des capacités des gestionnaires des ressources humaines sur la conception, la constitution et la mise à jour du fichier des personnels.

Le Minfopra, Joseph LE dirige du 12 au 13 novembre 2019 à Yaoundé un séminaire qui sensibilise les principaux gestionnaires des ressources humaines. Une rencontre qui permet aux personnels administratifs de moderniser et d’automatiser la gestion des agents publics. 80 personnes prennent part à cette assise, notamment les sous-directeurs des personnels solde et Pension et les chefs de cellule SIGIPES des administrations publiques. Le ministre indique : « Il s’agit de savoir combien nous sommes exactement. Mais il se trouve que par rapport à la déconcentration dont vous parlez, il y a eu beaucoup de changements dans les administrations ces derniers temps. Il est bon qu’ils s’imprègnent des méthodes qu’ils doivent utiliser pour la gestion de leur effectif. Qu’ils s’imprègnent surtout de l’utilisation de SIGIPES qui est notre système informatique de gestion de personnel de l’état et de la solde ».

Relativement aux motifs de la rencontre, Joseph Lé, justifie que ce séminaire : « va servir pour les prochains mois à un vaste mouvement de comptage physique des personnels de l’état ». Il est question lors de ce séminaire, d’améliorer l’appropriation du SIGIPES, de rappeler les enjeux et principes de la déconcentration de la gestion des personnels de l’Etat et de la solde, de sensibiliser les participants sur l’importance de l’organisation et de la tenue d’un fichier des personnels.

Pendant deux jours au grand amphithéâtre de l’Ecole nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM), les participants seront édifiés entre autres par des personnes ressources : Notamment sur « les enjeux et les implications de la déconcentration de la gestion des ressources humaines de l’Etat », « le SIGIPES et la gestion prévisionnelle des ressources humaines de l’Etat » et « la conception et la gestion d’un fichier documentaire ». Cette rencontre permet au Minfopra de lutter contre le personnel fictif dans la plupart des services publics. « Il faut s’assurer que chaque personnel est à son poste de travail. Les responsables qui ont été nommés sont effectivement à ce poste là et vérifier que les gens n’ont pas disparus depuis des mois et continuent de toucher leurs soldes. Il y a des personnels qui malheureusement sont décédés mais qui continuent d’être comptabilisés. Nous voulons voir clair dans tout ça », conclu le ministre Joseph Le.

Source: Touwawen

Précedent Bafoussam : au moins 42 morts dans un glissement de terrain
Suivant Législatives et Municipales 2020: Ce sera le 9 Février!

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 869 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Climat et Énergie durable : Ségolène Royal à nouveau annoncée au Cameroun

La présidente de la COP 21 Paris et coordinatrice de l’Alliance solaire internationale, sera au Cameroun dès le 13 mai 2019, pour une série d’activités notamment au sein de certaines

Actu

Tunisie : Coup d’envoi de l’Assemblée générale de la Fédération nationale des villes

Pour développer une capacité d’analyse approfondie sur la question du renforcement du pouvoir local, la fédération des villes a ouvert un débat lundi 10 décembre 2018.

Actu Cameroun

Buéa : Le maire Patrick Ekema veut les taxis fonctionnels lors des villes mortes !

Le chef de l’exécutif communal, souhaite que les taxis mènent leurs activités lors des villes mortes. Le magistrat municipal l’a souligné lors d’une sortie médiatique le 21 janvier 2019.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire