JMH 2019 : Les élèves encouragés à la conscience climatique

JMH 2019 : Les élèves encouragés à la conscience climatique

Dans le sillage de la journée dédiée à la diplomatie européenne sur le climat, les écoles du plateau d’ATEMENGUE étaient à l’honneur ce mercredi 3 Octobre 2019 via une causerie éducative, sous la houlette de l’Union Européenne et du MINHDU.

17 écoles primaires et maternelles du plateau d’ATEMENGUE dans l’arrondissement de Yaoundé 3 ont répondu présent ce mercredi. Dans l’enceinte de l’établissement situé près de l’Institut national de la jeunesse et des sports, le cérémonial a démarré dès 10H avec la présence remarquée de l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Cameroun, Hans Peter Shadek, et de Marie-Rose Dibong, Sécrétaire d’Etat au MINHDU chargé de l’Habitat, venue représenter Célestine Ketcha Courtès empêchée, et également OTELE Manda Etienne, Maire de la Commune de Yaoundé 3.

les élèves présents à la causerie éducative, Crédit photo: Manfred ESSOME, Villes & Communes

Des sketchs, récits des élèves, ont suivi après le mot du Délégué départemental de l’éducation de base. Les jeunes élèves ont ensuite montré leur désir de voir changer les habitudes citoyennes en matière d’environnement, via une phase d’échanges avec les autorités présentes. Des questions-réponses, qui ont mis en lumière la sensibilité et l’intérêt des apprenants sur les questions climatiques et écogestes. Du reboisement à la gestion des déchets, le quizz de 10 questions ont pu permettre aux encadreurs et représentants de l’Union Européenne de suivre à travers une remise des prix aux plus méritants, en fonction des réponses données. Comme beaucoup d’autres pays, le Cameroun souffre de nombreux problèmes environnementaux, dont le changement climatique. Par exemple, certaines études se concentrent sur les impacts du changement climatique sur les sources d’eau du Cameroun telles que; précipitations, lacs, rivières et océans.

Ambassadeur de l’UE qui s’exprime devant la presse après la cérémonie, Crédit Photo: Manfred ESSOME, Villes & Communes

Une étude du GIHEC s’est concentrée sur les impacts de l’utilisation des sols et du changement climatique sur les forêts du Cameroun; l’étude a révélé que les effets futurs seraient profonds. Il est certain que la déforestation entraînera des pertes de vies des animaux. Les travaux plus récents confirment la vulnérabilité des forêts camerounaises au changement climatique.

Bien que le Cameroun ne contribue pas à l’émission des gaz à effet de serre, le changement climatique est perceptible, le climat y est de plus en plus instable. Dans de nombreuses villes camerounaises ces dernières années la variation climatique a fait l’objet de nombreuses inondations au sein des villes, des conséquences dans les habitudes agricoles, et meme dans les réalités alimentaires. Une donne qui doit changer via des actions à la base, telles l’éducation climatique, les programmes locaux engrangées par les CTD à l’image du Plan d’action en faveur d’un accès à une énergie durable et au climat (PAADC) mis en place par la Commune de Yaoundé 3, et la stratégie nationale de lutte contre le changement climatique validée le 27 septembre 2019 par le Ministère de l’environnement, de la protection de la nature et du developpement durable.

 

 

Précedent JMH 2019 : Célestine Ketcha Courtès annonce les couleurs
Suivant JMH 2019 : Le MINHDU ouvre le bal des activités

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

JMH 2019 : Célestine Ketcha Courtès annonce les couleurs

A l’occasion de la célébration le 7 Octobre de la journée mondiale de l’Habitat, le MINHDU a donné le ton ce mardi 1er Octobre 2019, au cours d’un point de

Actu Cameroun

Décentralisation : HE-GTD et CIFADDEG main dans la main

Les deux structures ont signé une convention de partenariat le 21 Février à Yaoundé, portant sur l’organisation d’un colloque sur les cinq premières années du sénat, et la naissance d’un

Actu

Démographie: Le déclin de la population mondiale prédit à partir de 2064

Dans une étude dévoilée le 14 juillet 2020, des chercheurs américains tablent sur un déclin brutal, dès 2064, de la population mondiale. Une projection qui tord le cou au scénario

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire