Développement urbain : Célestine Ketcha Courtès prescrit la performance aux prestataires

Développement urbain : Célestine Ketcha Courtès prescrit la performance aux prestataires

La visite de travail du  Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, dans la ville de Douala, les 12 et 13 janvier 2019, assisté de son Secrétaire d’Etat en charge de l’Habitat, Marie Rose Dibong, a permis de toucher du doigt  la problématique de l’urbanisation dans la cité économique.

Accueillie dès son arrivée à Douala, par  le Gouverneur de la Région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, la délégation officielle du Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, s’est aussitôt ébranlée vers le site des travaux de construction des voies d’accès aux différents stades de la CAN 2O21, notamment celui de Japoma, avec ses 04 km de route à bitumer ; pour ensuite visiter tour à tour, les autres chantiers routiers en construction, relatifs au Plan d’Urgence Triennal (Planut), dans son volet voirie, pour environ 80 km de linéaire à réhabiliter et à construire ; ainsi que les travaux de drainage des eaux pluviales dans la capitale économique, pour environ 109 milliards de Francs CFA, sur financement de L’AFD (Agence Française de Développement).

Le diagnostic de Douala

En effet, la descente sur l’ensemble de ces chantiers a permis de faire l’état des lieux des différentes prestations sur le terrain, et les difficultés des entreprises à poursuivre les travaux, notamment avec l’épineux problème de payement des décomptes. Certains prestataires ont même abandonnés les chantiers depuis plusieurs mois. A l’instar de Arab Contractor, qui s’occupe, à lui seul, de la construction de 25 tronçons de route, pour un linéaire de 7 km. Il en est de même de l’entreprise Buns qui s’occupe quant à lui, de 23 tronçons de route, pour un linéaire de 7 km également.

Les problèmes de déplacement des réseaux, de pluviométrie, d’assainissement, de libération des emprises, et de drainage des eaux, ont été relevés par les prestataires. Le cabinet créa consult, en charge de la maîtrise d’œuvre à Japoma, en a clairement présenté la situation, à la haute attention de madame le Ministre, avec des propositions y relatives. Malgré ces difficultés, l’entreprise Yenegun reste mobilisée sur le chantier ; et concernant les 4 km de linéaire de voie d’accès au stade de Japoma, les travaux sont en cours de réalisation. L’entreprise y étant mobilisée sur le chantier.

Célestine Ketcha Courtès sur les chantiers de Douala

Les logements sociaux sont prêts

L’évaluation de l’état d’avancement du Programme Gouvernemental, de construction de 10 000 logements sociaux et d’aménagement de 50 000 parcelles constructibles, à Ngodi Bakoko, a été un point de satisfaction de la descente sur le terrain de madame le Ministre, Célestine Ketcha Courtès, qui retrouve une ville de Douala totalement rénovée et en plein chantier, comparativement à ses vieux souvenirs d’enfance.

C’est ainsi que les 660 logements, fruits de la coopération chinoise, sont déjà réalisés à 100%, et les modalités d’acquisition seront publiées très bientôt, avec les rassurances de Madame le Ministre. Même si les 1175 autres logements attribués aux PME camerounaises tardent encore à être réalisés depuis 08 ans déjà, notamment les 325 logements de l’entreprise Paolo & Compagnie Sarl.

Suite aux problèmes de ventes anarchiques des terrains sur l’emprise de l’Etat, relevant de ce projet logement sociaux de Mbanga Bakoko, prescription a été donné par madame le Ministre, de déguerpir le plus rapidement possible les contrevenants, sans autres formes de procès.

Une visite au goût inachevé

C’est avec une assurance et une détermination certaine, à pouvoir relever le défi de transformer Douala, en une véritable Capitale modernisée,  au profit des populations locales, que la visite de travail du Minhdu s’est achevée à Douala, par une importante réunion de débriefing avec les différents prestataires, les autorités administratives et politiques de la région du Littoral, avec des recommandations fortes de faire de Douala, un véritable pôle d’attraction économique, environnemental et surtout écologique, en conformité avec les ODD (Objectifs de Développement Durable).

 Source: Samuel Bondjock / SUD INFO PLUS

Précedent Délégation Régionale du Littoral : Le MINHDU prend le pouls chez ses collaborateurs
Suivant France: Alain Juppé de la Mairie au Conseil constitutionnel

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 913 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Gabon: Le Chef de l’Etat Ali Bongo reçoit les maires

Le Président de la République Gabonaise a reçu le 2 Mai 2019, au Palais situé au bord de mer, les maires des communes de Libreville, d’Akanda, d’Owendo ainsi que des

Actu Afrique

Sénégal – développement local : Un projet contre l’exode rural à Bancoumana lancé

La première phase de ce projet a été mise en route le 20 janvier 2019 à Bancoumana.

Actu Cameroun

Commune de Nguélémendouka: Bientôt une digue pour relier deux villages

Depuis 40 ans, les populations de cette municipalité située dans la région de l’Est, département du Haut-Nyong, caressent le rêve de voir les deux villages Koumbou & Miambo reliés par

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire