Developpement local : Le Comité de pilotage du PRODEL engage des réflexions

Developpement local : Le Comité de pilotage du PRODEL engage des réflexions

Le ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales, Dr Taïga a présidé le 07 mai 2019 à Yaoundé, les travaux de la deuxième session du Comité de pilotage pour des activités agropastorales mieux renforcées.

L’élevage des bovins, volailles, porcs, les petits ruminants assurent d’une manière générale la nutrition et la sécurité alimentaire de plusieurs familles au Cameroun. Pour une agriculture de seconde génération en matière d’élevage, le Projet de développement de l’élevage (PRODEL) a été mis en place. En tant que l’un des principaux leviers de l’émergence, ce projet a pour objectif de favoriser un environnement propice au développement inclusif des chaînes de valeurs pour les petits producteurs et un accroissement des investissements dans la production, la transformation et la commercialisation des produits ciblés. Pour concrétiser ce vœu, plusieurs experts du domaine se sont réunis autour d’une table le 07 mai dernier à Yaoundé. Dans le cadre de la seconde session du comité de pilotage. Sous la houlette du Dr Taïga, ministre de l’élevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia).

A en croire les responsables de ce projet, les activités qui vont démarrer au cours du mois de juin sont constitué de trois composantes. «Nous avons présidé la première phase qui permettait de mettre en place tous les outils notamment la coordination, les démembrements du projet, l’identification des sites. Cette deuxième phase concerne le déploiement sur le terrain basé sur différentes composantes. La première composante s’articule autour de la santé animale. Il y aura la vaccination contre la peste des petits ruminants sur l’ensemble du territoire. Dans la composante 2, nous allons accompagner les familles atteintes par des conflits, pauvres en reconstituant leur base e production. Et la troisième composante permettra de mettre en place les projets productifs. C’est-à-dire de financer les projets d’exploitation d’entreprises moyennes et grandes», a expliqué le Minepia.

Précedent Guadeloupe - Finances locales: 21 communes dans une situation critique
Suivant Barrage Hydroélectrique de Lagdo : Gaston Eloundou Essomba en visite d'inspection

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Fête de la jeunesse : Paul Biya propose le travail manuel aux jeunes

Dans son message aux jeunes le 10 Février 2015, le président de la République du Cameroun est revenu sur les questions d’emplois de jeunes dans un contexte de lutte contre

Actu Afrique

Burkina-Faso : La lutte contre les fausses immatriculations de véhicules entamée

Les autorités burkinabés ont entrepris une vaste opération d’immatriculations obligatoires des véhicules automobiles. Face à la menace terroriste et aux fausses immatriculations, un nouveau système d’identification avec un code de

Actu

Mali – Transports : L’auto gare de Djénné inaugurée

Le Premier ministre, en compagnie du Ministre des Transports et de la Mobilité Urbaine et d’autres membres du gouvernement, a inauguré dimanche 4 Aout 2019 la toute nouvelle infrastructure.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire