Commune de Garoua 3ème : Une campagne contre les déchets plastiques entamée

Commune de Garoua 3ème : Une campagne contre les déchets plastiques entamée

La salle des actes de cette mairie a abrité vendredi 12 juillet, la réunion de lancement de la sensibilisation sur la réglementation, la fabrication, l’importation et la commercialisation des emballages plastiques non biodégradables.

C’était sous la présidence du Préfet de la Bénoué David Embe qui a invité les maillons de la protection de l’environnement à lutter efficacement contre les effets néfastes des emballages non biodégradables. La croissance économique, les phénomènes d’urbanisation, et la poussée démographique ont favorisé la montée en puissance de l’utilisation des emballages plastiques au Cameroun.

Une situation qui justifie la prise par le gouvernement depuis plusieurs années d’un train de mesures de croisade contre des emballages non biodégradables. La commune de Garoua 3ème qui vient de lancer la sensibilisation, mise sur la contribution des populations à la base. ” Nous avons réuni aujourd’hui tous les leaders de la société civile. À travers eux et les conseillers municipaux, nous pensons que les populations auront des bonnes informations afin de mieux les aider à mener la lutte contre les emballages plastiques non biodégradables “, déclare Hamidou Laïmani, maire de la commune de Garoua 3ème .

Ces emballages plastiques qui ont des conséquences sur plusieurs secteurs d’activités notamment l’agriculture et l’élevage peuvent compromettre la santé publique, l’assainissement et le drainage des eaux. Les participants à cette réunion venus des administrations sectorielles du commerce, des douanes, partenaire du ministère de l’environnement, de la protection de la nature, et du développement durable ont sous l’égide du Préfet de la Bénoué David Embe proposé des moyens de substitution des emballages non biodégradables.

En outre, cette réunion de lancement de la sensibilisation tenue à la salle des actes de la commune de Garoua 3ème  entre en droite ligne du transfert des compétences aux collectivités territoriales décentralisées en application de l’arrêté conjoint MINEPDED et MINCOMMERCE du 24 août 2014 portant réglementation de la fabrication, de l’importation, et de la commercialisation des emballages non biodégradables. En marge de la cérémonie, une descente de sensibilisation a été effectuée au marché de Djalingo.

Précedent Région du Sud : Les maires sensibilisés à la Gouvernance locale
Suivant Restauration du Patrimoine : Lisa Aubrey intéressée par l’histoire du site de Bimbia

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Gilets jaunes: La Mairie de Paris à l’œuvre après les manifestations

Les manifestations du mouvement Gilets jaunes ont abouti à des casses sur les Champs-Élysées et ses environs samedi 16 mars 2019, qui ont conduit aux actions de la municipalité afin

Actu

Ghana – développement durable : Une jeune femme réalise des vélos en bambou écologique

L’entrepreneure Bernice Dapaah, fabrique des vélos qui répondent aux besoins locaux des ghanéens.

Actu Monde

Brésil: 20 % des exportations vers l’Europe proviennent de la déforestation illégale

L’Amazonie et le Cerrado, les deux plus grands biomes brésiliens, connaissent les taux de déforestation illégale les plus élevés. Une vaste étude révèle que 20 % des importations vers l’Union européenne proviennent de ces

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire