Yaoundé – Aménagement du Parcours Vita: Le MINHDU construit des glissières de sécurité

Yaoundé – Aménagement du Parcours Vita: Le MINHDU construit des glissières de sécurité

Le Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, Célestine Ketcha Courtès, a effectué une visite d’inspection de ce chantier non loin de l’Hotel Mont Fébé, le mercredi 04 septembre 2019.

Dans un souci de sécuriser davantage la montée parcours vita – hôtel Mont Fébé de Yaoundé, face à une série de virages, sur un ravin qui devenait de plus en plus dangereux, le Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain, a trouvé impératif de construire à cet endroit précis, des glissières de sécurité, avec plaques lumineuses, pour mieux baliser les deux côtés de cette route qui dessert non seulement le Monastère qui est un lieu sacré et très fréquenté, mais également l’un des hôtel les plus importants de la ville de Yaoundé.

Les travaux qui sont en cours  de réalisation depuis trois semaines déjà, par l’entreprise China Shenyang International Cooperation Co.Ltd, s’étalent sur 500 mètres linéaires, avec l’aménagement d’une voie piétonne matérialisée, en plus des signalisations verticales et lumineuses sur l’ensemble du tronçon. Afin d’éviter les effondrements ou des éboulements des terres sur ce ravin, des études doivent être menées en vues de la construction des revêtements de talus, des pilotis et des terres pleins au niveau des accotements, afin de sécuriser cette route qui est déjà très bien balisée.

Comme l’a si bien dit le Ministre, Célestine Ketcha Courtès, « il s’agissait pour nous à quelques semaines de la fin de ces travaux, de venir toucher du doigt les réalités de ce chantier et aussi la qualité du matériel utilisé, car il faut absolument sécuriser cet endroit, tant pour les véhicules que pour les sportifs, qui viennent très régulièrement au parcours vita.

Il fallait déjà s’assurer de la construction de ces glissières de sécurité, qui sont très solides, qui sont en réalité des balises d’autoroute, avec leurs enseignes lumineuses. Il faut rappeler qu’il y a un grand ravin en contre-bas et là, c’est très dangereux. A ce jour, il ne reste plus qu’à matérialiser les passages piétons, comme nous a confirmé le responsable des travaux, et dès cette fin du mois de septembre, nous reviendrons pour la réception définitive de ce chantier. »

Précedent Société Immobilière du Cameroun : Dr Ahmadou Sardaouna en fonction
Suivant Amériques : Le changement climatique fait fondre des milliards de tonnes de glace au Groenland

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 784 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Monde

Guadeloupe – Finances locales: 21 communes dans une situation critique

Les communes de Guadeloupe sont dans une très mauvaise passe financière, puisque près de 2/3 sont situées dans la zone d’alerte du réseau d’alerte des finances locales.

Actu

C2D Capitales Régionales : Célestine Ketcha Courtès évalue les travaux à Bertoua

Le Ministre du developpement urbain et de l’habitat s’est rendu dans la région de l’Est du 10 au 11 juillet, en compagnie de l’Ambassadeur de France au Cameroun à cet

L'Invité

Diabaté Mamou Bamba : « Ma commune a mis en place un plan d’action d’assainissement, toutefois, l’éducation à l’environnement au primaire me tient à cœur »

 Diabaté Mamou Bamba, Maire de la Commune rurale de Pelengana au Mali. Présidente du réseau des femmes élues du Mali, s’est appesanti sur les expériences acquises lors de la semaine

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire