Commune de Bobo-Dioulasso : Les membres de la commission ad hoc ont prêté serment

Commune de Bobo-Dioulasso : Les membres de la commission ad hoc ont prêté serment

Les membres de la commission ad hoc chargés de l’apurement du passif foncier dans les deux principales communes de la capitale burkinabé, ont prêté serment mercredi 9 janvier 2019, au Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso.

La main droite levée, ils ont juré de remplir correctement leur fonction et de garder secrètement les informations obtenues dans le cadre de leur activité. A l’issue de la prestation de serment, ces membres de la commission ont été officiellement installés dans leur fonction par le secrétaire d’Etat en charge de la décentralisation, Alfred Gouba.

La commission ad hoc installée dans les différents arrondissements de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso, est une légitimité de la commission interministérielle qui a été mise en place par le gouvernement burkinabè et présidée par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba. Cette commission a pour objectif de procéder à l’apurement du passif foncier dans les deux communes concernées. En effet, les communes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso sont des communes à statut particulier où on rencontre de sérieuses difficultés dans la gestion des parcelles.

Il a été jugé nécessaire en effet, de procéder à la mise en place d’une commission ad hoc au niveau de ces deux communes afin d’aider le gouvernement à réussir les opérations de lotissement et de restitution des parcelles. Il s’agira, pour les membres de la commission, d’élaborer un calendrier de démarrage des travaux, de procéder à une recherche documentaire afin de réunir tous les éléments relatifs à l’opération de lotissement ou de restructuration et de faire le point des parcelles à usage d’habitation, et à usage autre que d’habitation régulièrement attribuées.

Par ailleurs, ils sont chargés de faire l’état des lieux de l’occupation actuelle des parcelles sur le terrain et de mettre en œuvres les actions et les solutions proposées dans le rapport de la commission interministérielle ad hoc chargée de l’apurement du passif du foncier urbain.

La commission ad hoc chargée de l’apurement passif du foncier de la commune de Bobo-Dioulasso compte 77 membres, repartis dans les sept arrondissements que compte ladite commune. Chaque commission d’arrondissement comprend ainsi onze membres.

Précedent Région de l’Est: Lancement du budget 2019 de l’Etat
Suivant UEMOA : Deux nouveaux programmes d’appui à la décentralisation lancés

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 764 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Maroc : La communication territoriale au menu d’un colloque international

La localité de Dakhla du 5 au 7 février 2019, accueillera ce colloque, qui engagera les réflexions sur la communication de proximité.

Actu

Guinée-Conakry: Tenue du 3ème forum régional sur le développement local en zones extractives

Après les deux premières éditions organisées au Burkina Faso et au Ghana, la Guinée a abrité  le troisième forum régional le 4 décembre 2018.

Actu Cameroun

Aménagement routier – Mefou et Afamba : Nganou Djoumessi évalue les travaux

Le ministre des travaux publics est allé s’enquérir des chantiers mardi 21 mai 2019, confiés au prestataire GECER Sarl. 95,48% de taux de consommation des délais, pour seulement 26,08% de

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire