Commune de Bafang : Le maire Pierre Kwemo libre

Commune de Bafang : Le maire Pierre Kwemo libre

Pierre Kwemo a été  remis en liberté sous caution, le 12 février 2019, après un mois de détention à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé.

Pour mémoire, l’ancien vice-président de l’assemblée nationale et par ailleurs président fondateur de l’Union des mouvements socialistes (UMS), parti politique de l’opposition. Est accusé pour  pillage en bande et d’escroquerie foncière. Une affaire qui remonte à dix ans alors que l’accusé agissait en qualité de conseil fiscal agrée par la CEMAC.

Le mardi 12 février 2019, au Tribunal de grande instance du Mfoundi à Yaoundé, il a bénéficié d’une liberté sous caution. L’ex détenu a versé la somme de 2 000 000  de francs CFA, pour bénéficier de cette liberté sous caution. D’ores et déjà Pierre Kwemo est libre quoique c’est une liberté provisoire, car  l’affaire n’est pas encore classé a-t-on appris à villes et communes.

Précedent Yaoundé : Le Préfet du Mfoundi suspend la police municipale !
Suivant Convention sur le Climat et l'énergie : Ouverture des travaux à l’attention des maires

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Impliquer davantage les jeunes dans la gouvernance locale

La 6e édition de la journée africaine de la décentralisation célébrée le 14 août 2017 à Yaoundé a marqué le début d’une implication plus considérable de la jeunesse. Le ministère

Actu Cameroun

Sénatoriales 2018 : les femmes du Mfoundi veulent des sénateurs qui portent leur cause

Nombreuses parmi les conseillers municipaux aux urnes ce 25 mars 2018, elles ont rappelé que leurs voix doivent se faire entendre dans la chambre haute du parlement. Une prise en

Actu Cameroun

Développement urbain : La Banque mondiale et le MINHDU en synergie

La directrice des opérations de la Banque Mondiale au Cameroun, est allée à la rencontre du MINHDU le 25 janvier 2019 à Yaoundé, avec au menu des projets urbains.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire