Assainissement urbain: Hysacam suspend ses activités à Bamenda

Assainissement urbain: Hysacam suspend ses activités à Bamenda

La société d’hygiène et de salubrité du Cameroun a suspendu ses activités dans la Région du Nord-Ouest. L’annonce a été faite par l’entreprise le 30 janvier 2019.

Suite aux difficultés que rencontrent  les agents d’hygiène et de salubrité sur le terrain. Notamment  les violences qui se multiplient dans les 2 régions en crise (Nord-Ouest et Sud-Ouest). Le patron de la société Michel Mgapanou, privilège la vie et la sécurité de ses employés. Pour mémoire le 2 décembre 2018, l’attaque de Buea avait paralysé les activités de la société en présentant une ville baignant dans les ordures. Le 17 janvier 2019 c’était le tour de Bamenda par les hommes armés, le conducteur de la société avait été frappé et blessé au lieudit Mile 4. C’est avec la peur que certains font faire la collecte dans les villes, il n’est pas rare qu’ils se fassent tabasser ou encore qu’il leur soit demander de payer des rançons. Les pertes matérielles de la société sont estimées à plus d’un milliard de francs CFA.

Le pont qui permettait aux différentes équipes de collecte des ordures de rejoindre le centre de traitement des déchets, a été détruit par les activistes. Les villes de Kumba et de Buea ne sont pas en reste, car deux camions et le bâtiment des bureaux de la société dans la Silicon valey ont été brulés au mois de décembre 2018. Et deux camions de collecte des déchets neufs sont également partis en fumée à Kumba. Une situation inconfortable qui a poussé la société à suspendre ses activités à Bamenda.

Précedent France- Toulouse : Lancement d’une mairie mobile en mai 2019
Suivant Gabon : Le maire de Libreville Rose Christiane Raponda nommée ministre de la Défense nationale

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Assainissement urbain : 12 milliards de contrats de ville

Six villes du pays ont signé des contrats avec le ministère de l’Habitat et du développement urbain (Minhdu) le 23 janvier 2014. Il s’agit de Yaoundé III, Yaoundé IV, Douala

Actu Cameroun

Sénatoriales 2018 : à la veille du vote, ELECAM rassure

Ce dimanche 25 mars, plus de 10.000 électeurs sont appelés aux urnes sur l’ensemble du territoire national afin d’élire 70 sénateurs via les 81 unités de vote. Pour le deuxième

Actu Cameroun

Georges Elanga Obam : « Le cadre normatif de la commune pas toujours appliqué est un frein majeur à la décentralisation »

Le ministre de la décentralisation et du developpement local, a présenté de façon non exhaustive les difficultés quotidiennes de la commune camerounaise, à l’occasion des Assises Générales.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire