Services essentiels : Des restrictions d’eau dans 77 communes mayennaises

Services essentiels : Des restrictions d’eau dans 77 communes mayennaises

Le 10 juillet 2019, le préfet de la Mayenne a pris un nouvel arrêté concernant l’usage de l’eau. 35 communes supplémentaires doivent observer des restrictions.

Les restrictions se renforcent en Mayenne. Le 5 juillet, le préfet de la Mayenne prenait un arrêté concernant l’usage de l’eau dans 42 communes mayennaises, situées dans le bassin de l’Oudon. Le 10 juillet, il renforce les restrictions en les appliquant par arrêté à 35 communes supplémentaires, appartenant au bassin de la Sarthe aval.

Face au manque de précipitations, les restrictions sont renforcées sur le bassin de l’Oudon. L’irrigation des grandes cultures et des prairies est interdite. L’arrosage des pelouses, terrain de sport et espaces verts est interdit. Le remplissage des plans d’eau et piscine est interdit. L’arrosage des potagers est interdit de 8h à 20h.

Pour le bassin de Sarthe aval, l’irrigation des grandes cultures et des prairies est interdite de 10h à 20h. L’arrosage des pelouses, terrain de sport et espaces verts est interdit de 8h à 20h. Le remplissage des plans d’eau et piscine est interdit.

Les communes du bassin de l’Oudon concernées

Athée, Ballots, Beaulieu-sur-Oudon, Bouchamps-lès-Craon, Brains-sur-les-Marches, Chérancé, Congrier, Cosmes, Cossé-le-Vivien, Courbeveille, Craon, Cuillé, Denazé, Fontaine-Couverte, Gastines, La Boissière, La Chapelle-Craonnaise, La Roë, La Rouaudière, La Selle-Craonnaise, Laubrières, Livré- la-Touche, Loiron-Ruillé, Marigné-Peuton, Mée, Méral, Montjean, Niafles, Peuton, Pommerieux, Prée d’Anjou, Renazé, Senonnes, Simplé, St-Aignan-sur-Roë, St-Cyr-le-Gravelais, St-Erblon, St-Martin-du- Limet, St-Michel-de-la-Roë, St-Poix, St-Quentin-les-Anges, St-Saturnin-du-Limet.

Les communes du bassin Sarthe Aval concernées

Arquenay, Assé-le-Béranger, Bannes, Beaumont-Pied-de-Bœuf, Blandouet-Saint-Jean, Bouère, Bouessay, Chéméré-le-Roi, Cossé-en-Champagne, Grez-en-Bouère, La Bazouge-de-Cheméré, la Cropte, le Bignon-du-Maine, le Buret, Meslay-du-Maine, Préaux, Saulges, Saint-Brice, Saint-Charles-la-Forêt, Saint-Denis-d’Anjou, Saint-Denis-du-Maine, Sainte-Suzanne et Chammes, Saint-Georges-le-Fléchard, Saint-Georges-sur-Erve, Saint-Laurent-des-Mortiers, Saint-Léger-en-Charnie, Saint-Loup-du-Dorat, Saint-Michel-des-Feins, Saint-Pierre-sur-Erve, Thorigné-en-Charnie, Torcé-Viviers-en-Charnie, Vaiges, Val-du-Maine, Vimarcé et Voutré.

Source : actu.fr

Précedent France : 14 communes adoptent le dispositif de participation citoyenne en Haute-Garonne
Suivant Finances locales : Baisse des dotations d’État aux communes minières

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Villes résilientes: La première assemblée générale d’ONU-HABITAT annoncée

Le Programme des Nations Unies pour les établissements humains, organise sa première assemblée universelle du 27 au 31 mai 2019 à Nairobi au Kenya, autour du thème de l’amélioration de

Actu Monde

Belgique-Charleroi Métropole: Vers une Centrale locale de Mobilité pour les Communes

Le 23 juin 2020, la conférence des bourgmestres de Charleroi Métropole, l’ASBL MobileSem et le ministre de la mobilité Philippe Henry ont signé une convention visant à créer la «

Actu

Environnement : Préférer le poulet au bœuf réduirait notre empreinte carbone de moitié

L’agriculture représente environ un quart des émissions carbone totales ; il existe un moyen simple de les réduire individuellement selon une étude américaine.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire