Les législatives à suivre dans le monde en 2020

  • Les législatives à suivre dans le monde en 2020

Plusieurs pays ont rendez-vous avec les urnes cette année. Revue générale et décryptage des enjeux. Deuxième round : les législatives.

Pas moins de 61 pays ont des élections législatives en cette année 2020. Certaines sont couplées à des présidentielles (8 pays), à des présidentielles et municipales (3 pays), à des municipales (3 pays), à des sénatoriales (Haïti), à des présidentielles et sénatoriales (Etats-Unis le 3 novembre) ou des gouvernorales, sénatoriales et municipales (Porto Rico le 3 novembre).

Législatives

L’Ouzbékistan a ouvert le bal le 5 janvier avec le second tour des législatives marquées par une légère reconfiguration de la chambre entre les 5 partis qui y sont représentés. Les seuls partis politiques autorisés à compétir sont ceux acquis au gouvernement du président Shavkat Mirziyoyev.

Saint Marin a organisé le 9 janvier des législatives anticipées à la suite d’une motion de censure. Le parti Démocrates unis, à la tête de la coalition destituée, a perdu tous ses sièges sauf un, et son allié de coalition le Parti chrétien son unique siège. La coalition de l’Alliance nationale et du Parti populaire uni, qui a constitué un gouvernement par intérim avant les élections, a remporté une courte majorité absolue des sièges et reconduit son accord pour permettre à Silveria Jacobs de garder son poste de Première ministre.

Aux Comores, le 19 janvier, les principaux partis de l’opposition ayant boycotté le scrutin, le parti du président Azali Assoumani, la Convention pour le renouveau des Comores a remporté une courte majorité absolue des sièges dès le premier tour. Le second  tour est prévu le 23 février.

A Tokelau, territoire autonome néo-zélandais, les électeurs sont allés aux urnes le 23 janvier à l’effet de choisir leurs députés et l’exécutif. Les résultats sont encore attendus. Là-bas, il n’y a pas de partis politiques, les candidats se présentent sans étiquette.

Le Pérou a organisé le 26 janvier des législatives anticipées. Le président Martin Vizcarra du parti Péruviens pour le changement a accusé la majorité parlementaire détenue par le parti Force populaire de freiner les mesures qu’il souhaite adopter contre la corruption. Il a donc dissout le Congrès élu en 2016. Le nouveau Congrès n’a pas de majorité. Le parti Action populaire progresse et  obtient la majorité relative, tandis que Force populaire, qui disposait de la majorité absolue, perd la très grande majorité de ses sièges et termine à la cinquième place. Bien que très fragmentée, la nouvelle assemblée apparaît favorable aux réformes souhaitées par le président Vizcarra. 

Le 8 février des législatives anticipées seront organisées en Irlande. Ce sera aussi le cas en Azerbaïdjan le 9, avec quelques mois d’avance. Israël ira le 2 mars à sa troisième élection anticipée en l’espace de 12 mois, le Likoud de Benjamin Netanyahu, au pouvoir depuis 2009, et le parti Bleu et Blanc de Benny Gantz n’étant ni parvenu à avoir la majorité à la Knesset ni à constituer une coalition pour former le gouvernement après les élections d’avril et septembre 2019. La Guyane aussi a rendez-vous le 2 mars pour des législatives anticipées mais retardées suite à un long contentieux constitutionnel sur sa validité. Le 12 avril, c’est la Macédoine du Nord qui a des législatives anticipées. Tout comme au Vénézuela, où la date reste à déterminer.

Prévues de longue date, les législatives se tiendront en Guinée (16 février, après report depuis 2018), en Iran (21 février), en Slovaquie (29 février), à Saint Christophe et Nièvès (février), au Tadjikistan (1er mars), au Vanuatu (19 mars), au Mali (1er tour le 31 mars), en Corée du Sud (15 avril), en Serbie (26 avril), au Sri Lanka, en Syrie, aux Anguilles (avril), à Niue (mai), à Guernesey (17 juin), en Mogolie (24 juin), au Tchad (9 août, après divers reports depuis 2015), en Biélorussie (30 août), en Nouvelle-Zélande (19 septembre), à Hong-Kong, à Singapour, à Trinité-et-Tobago et en Jordanie (septembre), au Kirghizistan (4 octobre), en Lituanie (11 et 25 octobre), en Georgie, en Adjarie, au Montenegro (octobre), à Belize (1er novembre), la Birmanie et le Koweit (novembre), en Croatie (23 décembre), à Saint Vincent et les Grenadines, en Egypte et en Roumanie (décembre).


Législatives et présidentielles

A Taiwan, le Parti démocrate progressiste de la présidente Tsai Ing-wen a conservé le 11 janvier la majorité absolue des sièges au Parlement, tandis que la présidente se faisait réélire avec 57,1 % des voix face à deux autres candidats dont notamment Han Kuo-yu du Kuomintang (38,6 %).

Le Haut Karabagh (31 mars), le Burkina Faso et Palaos (novembre), le Ghana (7 décembre), le Niger et la République Centrafricaine (27 décembre), et la Libye (décembre) envisagent de renouveler leur parlement et désigner le nouveau chef de l’Etat le même jour.


Législatives et municipales

Le 9 février, le Cameroun organisera des législatives couplées aux municipales, après un double report depuis septembre 2018. Le 25 mai, un souble scrutin sera organisé au Suriname. Le 16 août, ce sera au tour de l’Ethiopie.

Législatives, municipales et présidentielles

La Bolivie va organiser des élections générales le 3 mai, pour mettre un terme à la crise politique qui agite le pays depuis que l’armée a forcé le président Evo Morales à fuir le pouvoir et le pays. Le 17 mai, ce sera au tour de la République Dominicaine, et le Burundi fermera la la boucle le 20 mai.

A lire sur le même sujet

Les présidentielles à suivre dans le monde en 2020

Les municipales à suivre dans le monde en 2020

Les autres élections à suivre dans le monde en 2020

 

Précedent Les présidentielles à suivre dans le monde en 2020
Suivant Les municipales à suivre dans le monde en 2020

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 329 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il dirige le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la chaîne de télévision www.villesetcommunes.tv.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

47ème Journée Mondiale de l’Environnement: Hele Pierre dresse le bilan du Cameroun

ace à la presse nationale et internationale, le lundi 03 juin 2019, dans la salle de conférence de son cabinet, le Ministre Hele Pierre, de l’Environnement, de la Protection de

Actu Cameroun

Région de l’Est: Lancement du budget 2019 de l’Etat

Le ministre des finances Louis Paul Motazé, a présidé au lancement à Bertoua de l’opération, le jeudi 10 janvier 2019.

Actu Cameroun

Entreprenariat agro-pastoral: Le PEA-JEUNES fixe le cap pour 2019

Le Ministre de l’agriculture et du développement rural a présidé le 18 décembre 2018 à Yaoundé, les travaux de la cinquième session ordinaire du comité de pilotage du programme de

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire