Empreinte écologique: Les humains minoritaires dans la répartition de la biomasse

Empreinte écologique: Les humains minoritaires dans la répartition de la biomasse

Constituée de plus de 7,7 milliards d’êtres humains dont l’empreinte écologique est particulièrement visible et conséquente, l’humanité peut sembler occuper une place prépondérante sur notre planète. Pourtant, des scientifiques ont évalué que nous ne formons qu’une infime partie de la biomasse.

Selon une étude publiée en 2018, l’humanité toute entière représenterait environ 0,06 gigatonnes de carbone, soit environ 0,01 % de toute la masse des organismes vivants sur Terre.

Le règne végétal est de loin celui qui pèse le plus dans la biomasse terrestre (près de 83 %), suivent ensuite les bactéries (et archéobactéries) avec une part estimée à 14 %, puis les mycètes (champignons) avec 2,2 %. L’ensemble des animaux ne représente au final qu’une toute petite part du vivant, soit seulement environ 0,37 % de la biomasse (en incluant les humains). Comme le montre notre infographie, même les virus pèsent plus lourd que l’humanité avec une part estimée à 0,04 %. Bien entendu, ce graphique compare des êtres vivants présentant des degrés de complexité, tailles, populations et fonctions bien différentes, mais il offre toutefois un autre regard sur la place occupée par l’Homme dans le monde du vivant.

Source: Statista

Précedent Suite au dérèglement climatique, la Terre se réchauffe!
Suivant Assainissement urbain: Lorsque l'évacuation de déchets se conjugue à la mort!

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Monde

Mobilité urbaine : Skoda lance son application “Citymove”

Le groupe automobile tchèque vient de lancer une nouvelle application mobile gratuite appelée Citymove, permettant aux habitants et visiteurs d’une grande ville de choisir, réserver et payer le mode de

Actu

France- Toulouse : Lancement d’une mairie mobile en mai 2019

La ville de Toulouse annonce qu’elle va lancer une « mairie itinérante » dans moins de trois mois, qui circulera dans plusieurs artères.

Actu

Marie-Claude Drouin: “Il faut que les maires s’impliquent pour avoir des normes pertinentes pour les villes durables”

L’Association Réseau Normalisation et Francophonie (RNF) mène des actions concrètes à double incidence. Pour les pays en developpement, elle travaille à renforcer les capacités dans le domaine de la normalisation

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire