Yaoundé surprise par les eaux

Yaoundé surprise par les eaux

La grande pluie qui s’est abattue dans la ville a non seulement surpris les habitants, mais aussi est à l’origine de plusieurs désagréments.

Il est environ 15H30 lorsque Les populations de Yaoundé se retrouvent arrosées par une pluie diluvienne lundi. Une forte précipitation qui s’est invitée sans crier gare causant au passage des inondations notamment sur l’axe principal de l’avenue Kennedy, transformé en une grande rivière. Pendant plusieurs heures, le centre-ville et certains quartiers environnants ont connu la fureur des eaux.

Sur les lieux, de l’eau jusqu’aux cuisses, plusieurs commerçants ont dû abandonner leur boutiques et certains automobilistes, leurs véhicules. Plusieurs personnes se sont retrouvées au piège dans leurs voitures comme en témoignent certains. « Lorsque la pluie a démarrée, voyant la violence avec laquelle elle tombait, je suis resté dans mon véhicule pour m’abriter. Ce n’est qu’en voyant les alertes des riverains sur la montée des eaux que j’ai rapidement abandonné mon véhicule pour m’abriter ailleurs » confie Eric Meka une des victimes au micro de Villes et Communes. La pluie torrentielle n’a épargné aucune boutique se trouvant au rez-de- chaussée des deux côtés de la route dans cet espace commercial, aux abords de Commercial Bank et de l’espace Tiger. Les lendemains, l’heure était au grand ménage. Balai et serpillière à la main, chacun y allait de son astuce pour se débarrasser de la boue et des déchets et récupérer certaines marchandises. « Tous les appareils électro ménagers sont foutus. L’eau a envahi toute la boutique », se lamente un vendeur près de l’agence informatique Wise Computers. « Chaque fois qu’il pleut, c’est l’inquiétude qui s’installe. Les maisons et les routes sont inondées. C’est énervant !», poursuit un riverain. Les dégâts sont pluriels. Certains automobilistes rencontrés au cours de la semaine, ont pris d’assaut les garages afin de dépanner leurs véhicules dont les sièges et surtout les moteurs se sont retrouvés trempés.

Ici tout le monde est unanime sur un point : Le manque d’entretien des égouts et des caniveaux de cette zone est propice aux inondations depuis belle lurette. Une situation qui touche aussi depuis quelques semaines d’autres parties du pays, notamment à Douala, le Sud-Ouest et le Nord-Ouest. Où les populations de ces zones ont vu les toitures de leurs habitations s’arracher par les pluies diluviennes. Ce retour tonitruant des pluies étonne surtout qu’elles sont censées commencer en mi-mars. Leur intensité inquiète les populations puisqu’elles s’accompagnent de nombreux dégâts matériels.

En rappel, des pertes en vies humaines avaient été enregistrées.  Le 11 septembre 2017, un élève en classe de Terminale avait été emporté par les eaux au quartier Balla dans le 5e arrondissement de Yaoundé. C’était précisément derrière la Sous-préfecture de cette circonscription. Après la pluie qui s’est abattue dans la capitale, d’après nos confrères de Mutations édition du 13 septembre 2017, les flots étaient montés à environ 70 centimètres au-dessus d’un ponceau situé non loin des bureaux du Sous-préfet.  Le garçon âgé de 19 ans a voulu braver ces flots. Au quartier Nkolbisson, les populations se plaignent de perdre outre leurs effets, des documents d’une importance capitale. Elles n’en peuvent plus des dégâts causés par les inondations. Même les usagers des lieux publics à l’instar du Palais des sports de Yaoundé, Marché Mokolo,  ne sont pas épargnés par les fortes pluies, qui s’abattent ces derniers jours dans la capitale du Cameroun. Même s’il est clair que les habitants ne s’entendent pas sur les réelles causes de ces inondations, cependant ils portent tous un même plaidoyer; celui de voir très prochainement les autorités agir pour abréger leur souffrance.

A suivre dans ce dossier:

La Communauté urbaine appelée à l’œuvre

Précedent La Communauté urbaine appelée à l’œuvre
Suivant Inondations à Yaoundé : l’assainissement urbain questionné

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 929 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Bamenda council: Road infrastructure debates postponed

The decision was arrived at during the city council session that held on Tuesday April 10, 2018 in Bamenda The Bamenda City Council session of Tuesday April 10, 2018 was

Actu

Communauté Urbaine de Yaoundé : Plus de 14 milliards dépensés en 2018

La session ordinaire du 10 mai 2019, était consacrée à l’examen du compte administratif de gestion du receveur municipal et compte matière du comptable.

Actu

Kribi : Signature d’un accord-cadre entre la Communauté urbaine et le PAK

Les deux entités ont convenu d’une convention cadre le 30 juillet 2019 dans la cité balnéaire, pour un developpement local mieux accentué.

1 Commentaire

Laisser un commentaire