Littoral : Gaston Eloundou Essomba fait l’autopsie des points critiques

Littoral : Gaston Eloundou Essomba fait l’autopsie des points critiques

Le Ministre de l’Eau et de l’énergie, a lancé du 5 au 7 septembre 2019 dans la région du Littoral, une mission d’évaluation des sites abritant les installations prioritaires de son département ministériel, avec en toile de fond, une série de concertation avec les Chefs traditionnels et les élites de toutes les localités riveraines.

Dans un contexte marqué par des perturbations permanentes dans la distribution de l’eau et de l’énergie, sur l’ensemble du terrible national, causées entre autres par des importants déficits de production de ces services de base, indispensables à l’amélioration des conditions de vie des populations, le Ministre Gaston Eloundou Essomba, entreprend la formule du dialogue inclusif avec les autorités traditionnelles, les élites et toutes les forces vives des localités concernées dans la région du Littoral.

Durant ces 03 jours de mission dans le Littoral, le Ministre de l’Eau et de l’Energie, fera une l’évaluation techniques sur l’ensemble des sites sensibles et les plus importants de son département ministériel. Tour à tour, il visitera le barrage de Songloulou qui produit actuellement 388 Mw d’électricité dans le réseau interconnecté Sud, les postes d’interconnexion de Bekoko et de Logbaba qui fonctionnent en 225/90 Kilovolts, la zone du projet de construction du barrage hydroélectrique de Grand Eweng qui devra produira à terme 1 800 Mw, les installations de la station de traitement d’eau potable de Yato qui fournit 150 000 m3  d’eau par jour dans la ville de Douala, et enfin les installations de stockage des produits pétroliers de la SCDP.

Dans ces localités de Pouma, Massok, Song Mbenguè et Dibang, impactées par le Projet de construction du barrage hydroélectrique Grand Eweng, le Ministre a échangé avec les Chefs traditionnels, les populations et les élites, sur les grandes opportunités quant à leur participation à bonne marche de ce grand chantier du Président Paul Biya.

Rendu ensuite dans la zone de Massok-Songloulou, dans les cantons Ndog Mbog, Babimbi II, et Log At, puis à Ndog Bianga, la délégation du Ministre Gaston Eloundou Essomba, a pu apprécier les réalités du vivre ensemble camerounais, autour des autorités administratives et des populations venues nombreuses pour soutenir les projets en cours dans leur localités.

A chacune de ces étapes, les chefs traditionnels, les populations et les élites locales étaient imprégnés des réalités techniques de la situation, ainsi que des opportunités qui s’offrent pour l’avenir, dans une dynamique de développement participatif et durable.

Avec ce tour du propriétaire, le Ministre de l’Eau et de l’énergie, pourra désormais mieux apprécier les spécificités de chacun de ces projets et les doléances des populations locales, avant toutes prises de décisions.

 

Source : Samuel Bondjock / SUD INFOPLUS

Précedent Kako Nait Ali: "Le recyclage fait partie de la solution mais ne permet pas, à lui seul, de construire une politique de gestion des déchets efficace et pérenne dans une ville ou une agglomération"
Suivant Extrême-Nord : Célestine Ketcha Courtès en visite après effondrement de 2 ponts

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 911 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Sénatoriales 2018 : Plus de 10.000 conseillers municipaux attendus aux urnes

Après les discours de la campagne des deux semaines précédentes, les conseillers municipaux du Cameroun entier font leur choix ce 25 mars 2018. Les enjeux sont conséquents pour l’opposition dont

Actu Cameroun

Bilan sommaire de Foning à Douala V

Quelques axes de l’action de Françoise Foning à la tête de la mairie d’arrondissement de Douala Ve pendant 12 ans méritent d’être évoqués. Douala 5e pleure une dame qui, à

Actu

Mali – Mairie de la commune V : la population exige à nouveau le départ du maire

La population a battu pavé le mercredi 27 février 2019, en organisant une marche pour exiger le départ de l’élu local.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire