Transport urbain : Un nouveau dispositif à Douala

Transport urbain : Un nouveau dispositif à Douala

Depuis le début du mois d’Avril 2014, la ville de Douala, capitale économique du Cameroun connait un réaménagement de sa desserte. Le but est de pallier aux difficultés de transport que connait la ville. Pour les responsables de la Société camerounaise de transport urbain (Socatur) qui dispose d’un monopole dans le transport urbain dans cette ville l’heure n’est pas encore à la création de nouvelles lignes.

C’est au début du mois de Mai prochain que les populations pourront mesurer les nouvelles stratégies mises en place par l’entreprise. Elle entend  remettre son parc automobile en place avant la création de nouvelles lignes en collaboration avec la communauté urbaine de la ville.

En attendant, la stratégie en vigueur depuis le début du mois d’Avril 2014 consiste simplement en un rallongement de certaines lignes. L’on est ainsi passé des lignes de 10 km à 16 km. Le souci étant de répondre aux sollicitations des populations qui ont des difficultés à rallier le centre ville ou le centre des affaires  à Akwa à partir de la périphérie. Ce réaménagement a aussi entrainé une augmentation de tarif qui est harmonisé à 150 F CFA au lieu de 100 F pour les 10 km.

Pour régler définitivement le problème de transport urbain, dans la capitale économique du Cameroun, les responsables de la Socatur qui sont présents dans la ville depuis 2001 envisagent de se doter de 50 à 100 autobus par an. Le but étant de créer d’ici trois ans en partenariat avec la communauté urbaine de nouvelles lignes.

Précedent France: Ces ministres qui ont été élus locaux
Suivant Etat civil : Le Cameroun soigne son système

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 343 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il a dirigé le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la WebTv www.villesetcommunes.tv de 2011 à 2020.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Le Programme d’assainissement de Yaoundé, une issue probable

Le PADY qui est à sa deuxième phase semble évoluer. Les multiples acteurs greffés à ce programme affirment avoir fait du chemin depuis sa mise sur pied en 2002. D’après

Actu

Local governance: Doumaintang municipality to the test

The evaluation was made by the municipal councilors in collaboration with the population, 21st February 2019 in the presence of Mbola Ndjas Charles the mayor.

Actu

Emplois : Les chiffres improbables de Paul Biya

Dans son adresse à la nation le 10 février 2019, le chef de l’Etat camerounais a annoncé des chiffres qui questionnent le sérieux de la compilation des données en matière

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire