Etat civil : Le Cameroun soigne son système

Etat civil : Le Cameroun soigne son système

Les récents chiffres en matière d’établissement des actes d’état civil au Cameroun suscitent l’inquiétude du gouvernement. Selon les estimations du Programme de réhabilitation de l’état civil au Cameroun (Pre2c), seules 30% des naissances sont recensées dans les registres d’état civil du pays. Dans la catégorie de l’établissement des actes de décès, la cote d’alerte est plus grande. Selon les mêmes estimations du  Pre2c, seuls 6% de décès sont déclarés officiellement au Cameroun.

A coté de ce désintérêt des populations dans les rapports à l’état civil, il existe d’autres griefs qui freinent le processus de délivrance des actes d’état civil dans le pays. Notamment en ce qui concerne les ressources humaines, les problèmes d’archivage, ou encore d’approvisionnement des centres d’état civil en registre.

Depuis le 13 février 2013, le président de la République a signé un décret portant mis création d’un Bureau national de l’état civil au Cameroun. C’est donc en droite ligne de ce processus de reforme que le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation a procédée au lancement des activités du Pre2c, le 2 avril 2014.

Le financement de ce programme bénéficie du soutien de la France à hauteur de 47% du projet dont l’enveloppe globale est de 17,8 milliards de F. Le reste du financement soit 53% sera supporté par l’Etat.

Deux phases du programme ont déjà permis d’établir une cartographie des centres d’état civil à l’échelle nationale. Il ressort ainsi que le pays compte 2 649 centres d’état civil avec une présence dans les 360 communes et les 14 communautés urbaines du pays. 45 centres sont logés dans les missions diplomatiques du Cameroun à l’étranger, les autres 2 230 centres sont des centres secondaires disséminés dans les quartiers et les villages.

Précedent Transport urbain : Un nouveau dispositif à Douala
Suivant Garoua II : L’hôtel de ville en projet

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 301 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il dirige le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la chaîne de télévision www.villesetcommunes.tv.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Maroua : Célestine Ketcha Courtès évalue les grands travaux

Le ministre de l’habitat et du développement urbain s’est rendue dans le cadre de sa visite dans la région de l’Extrême-Nord mardi 5 février 2019.

Actu

Collecte des ordures : La Communauté Urbaine de Douala fait appel à de nouvelles entreprises

L’institution a dévoilé la liste des entreprises qui bénéficieront des financements à ce propos, qui fait suite à un appel d’offres. La communauté urbaine de Douala souhaite coir de nouvelles

Actu Cameroun

Georges Elanga Obam : « Le cadre normatif de la commune pas toujours appliqué est un frein majeur à la décentralisation »

Le ministre de la décentralisation et du developpement local, a présenté de façon non exhaustive les difficultés quotidiennes de la commune camerounaise, à l’occasion des Assises Générales.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire