Région de l’Est : La Commune de Mandjou lance une opération d’état-civil

Région de l’Est : La Commune de Mandjou lance une opération d’état-civil

Le 26 février 2019 a été lancée à l’esplanade de la mairie de Mandjou, un recensement et l’identification des enfants sans actes de naissance.

Nombreux centrafricains se réfugient à l’Est du Cameroun, suite à l’insécurité qui se vit en république centrafricaine. Mandjou situé à près de 10 Km de la ville de Bertoua accueille près de 25 000 réfugiés selon le Haut-commissariat des réfugiés (HCR), ceux-ci vivent aux côtés des populations autochtones. Cependant plusieurs parents ne déclarent malheureusement pas les naissances à temps de leurs enfants. Pour apporter une solution à ce phénomène, les partenaires au développement œuvrent pour garantir le droit de nationalité à ces enfants. A cet effet, International Médical Corps (IMC) dans le cadre du projet BPRM (Bureau des populations réfugiés et migrants), pour la protection de l’enfance a décidé de financer la production des actes de naissances à 25 enfants réfugiés centrafricains et 36 enfants autochtones. Cette Ong IMC souhaite que les chefs de familles des communautés réfugiés et autochtones de la localité de Mandjou, s’approprient sur le reflexe citoyen et responsable à déclarer les naissances de leurs enfants à temps auprès des services compétents.

Au terme de cette opération, les documents établis seront acheminés au Tribunal de première instance du Lom et Djerem, pour que les responsables enclenchent des audiences foraines. Après cette étape le juge compétent pourra rendre une décision de justice. Avec cette décision, l’Ong IMC va introduire une requête auprès du bureau d’Etat civil pour la production des actes de naissance. A titre de rappel aucun parent bénéficiaire n’a déboursé un frais pour son enfant durant cette opération.

Précedent France : Les communes de Rosny-sur-Seine et Buchelay créent une police municipale conjointe
Suivant Protection de l'environnement: Le Cameroun se dote d'un guide juridique

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu Monde

Iran: L’ancien Maire de Téhéran avoue le meurtre de son épouse!

L’ancien élu de la capitale iranienne, a fait des révélations troublantes au sujet de la mort de son épouse.

Actu Cameroun

Sud : les maires et le PNDP en synergie

Le programme national de développement participatif est allé à la rencontre des exécutifs communaux de cette région du 11 au 24 avril, pour  une évaluation des actions entreprises. Présenter aux

Actu Cameroun

Crise anglophone: Les nouveaux chefs de la Cinquième région militaire inter-armée installés

Lundi dernier à Bamenda, Joseph Beti Assomo, le ministre de la Défense, a installé les officiers nommés par décret présidentiel du 21 février et du 01ermars 2018. Cette installation est

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire