Nécrologie : Décès du Maire de Dimako Janvier Mongui Sossomba

Nécrologie : Décès du Maire de Dimako Janvier Mongui Sossomba

L’annonce du décès de Janvier Mongui Sossomba le 19 mai dernier, a plongé les populations de la localité dans la consternation.

 Dimako porte le deuil de son chef municipal, Janvier Mongui Sossomba, celui-là même qui a été le maire de cette commune pendant 33 ans. Un séjour à la tête de l’exécutif communal qui lui a permis de faire ses marques dans cette municipalité du département du Haut-Nyong, dans la région de l’Est.  Décédé à l’âge de 48 ans à Yaoundé de suites de maladie, les militants du RDPC sa formation politique, et les populations de la ville lui ont rendu hommage lors du défilé le 20 mai dernier à la place des fêtes de Dimako.

En effet, c’est également une grande perte pour l’antenne régionale de l’Est de l’association Communes et villes unies du Cameroun. Mongui Sossomba est l’initiateur de l’octroi de bourses aux étudiants démunis de l’Est. Le mouvement municipal camerounais perd un pilier, qu’il sera difficile de remplacer. Au plan politique, Janvier Mongui Sossomba était par ailleurs, membre du bureau politique du RDPC et président de la délégation permanente du parti dans la région de l’Est. Le défunt s’est aussi illustré dans le domaine économique, notamment comme président de la Chambre d’agriculture, nommé le 15 mars 2011 par le chef de l’Etat. Après sa prise de fonction, Mongui Sossomba va tenter autant que faire se peut d’implémenter la politique de l’homme du renouveau dans le soutien au monde rural. C’est ainsi qu’en attendant la mise en place de la banque agricole annoncée par le président de la République pendant le Comice agropastoral d’Ebolowa dans la région du Sud, il a eu la sagacité de lancer une collecte de fonds pour créer une entreprise de microfinance spécialement dédiée au financement de l’agriculture.

Homme politique engagé, Janvier Mongui Sossomba était le superviseur à l’Est de la campagne électorale du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) lors des élections législatives et municipales de septembre 2013. Le décès de cet oncle d’Oswald Baboké, le directeur adjoint du cabinet civil de la présidence de la République, est donc un nouveau coup dur pour le couple présidentiel qui pleure déjà le décès de Armand Assam, neveu du chef de l’Etat, survenu le 17 mai 2018 de suite d’accident de la circulation.

 

Précedent Michelle et Barack Obama producteurs chez Netflix
Suivant Private print: the distress cry of the Cameroonian publishers

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Paul Biya fixe le nombre de Conseillers régionaux par Département

En prélude aux premières élections régionales qui se tiendront en Octobre, le Chef de l’Etat a déterminé via un décret signé le 2 septembre 2020, le nombre de ces élus

Actu Cameroun

Urbanisme : 94 projets de quartiers pour transformer Douala en une métropole moderne

C’était la quintessence des travaux du 3ème atelier permanent d’urbanisme à Douala, sous la houlette d’experts de Bordeaux le 16 Février dernier. 24 projets de quartiers sur le Tongo Bassa,

Actu Cameroun

Yaoundé 2 : La route en pleine rénovation à Marché Mokolo

Le tracé Chapelle Messa-marché Mokolo en direction de Nkolbisson ou rond-point Meec, est en plein chantier depuis le 15 janvier 2020. Les usagers de la route vont bientôt bénéficier d’un

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire