Crise anglophone : Des femmes et enfants tués à Ngarbuh dans le Nord-Ouest Cameroun

Crise anglophone :  Des femmes et enfants tués à Ngarbuh dans le Nord-Ouest Cameroun

D’après Jean Claude Fogno  de l’Ong Mandela Center, pas moins de 28 civils, dont 3 femmes enceintes et 8 enfants, ont été tués le 14 février 2020 dans un raid de l’armée dans un village de la commune de Nkambe, dans le département du Donga Mantung.

Cette bavure, qui n’est pas la première, ajoutée aux exactions des bandes terroristes et sécessionnistes de la République imaginaire d’Ambazonie, accroît le nombre de civils victimes des combats entre ces groupes armés et l’armée régulière. Des chiffres estimés entre 3 000 et 12 000 morts selon les sources et qui, d’après les Nations unies a déjà poussé plus d’un million de personnes à fuir vers des localités plus hospitalières.

25 nouveaux décès confirmés sur la page Facebook du Programme de désarmement, démobilisation et réinsertion (Ddr) coordonné par Francis Faye Yengo, natif de la région et ancien gouverneur de région. Dans son post, le Ddr n’a pas montré la moindre compassion pour les victimes, tout à l’idée qu’il était de démontrer que cette tuerie était l’oeuvre des Ambazoniens et que ce qui est survenu est à compter comme “dégâts collatéraux”. Certaines sources avancent le chiffre de 41 morts en tout.

Au nombre des réactions suscitées par cette énième bavure, celle de l’ancien candidat à la présidentielle d’octobre 2018, Me Akere Muna qui a publié sur son compte Twitter : “Village de Ngar, Donga Mantung – La souffrance, la mort et le meurtre sont désormais la nouvelle norme. Comment en sommes-nous arrivés là où la vie humaine n’a plus de valeur? Nous devons tous, maintenant, rechercher véritablement la paix avant que ce pays ne perde son âme”. Autre réaction, Le Bureau des Nations unies au Cameroun a dépêché une mission sur le terrain de cette tragédie.

Précedent Municipales 2020 : Avec 316 communes, le Rdpc bat son record de 2013
Suivant Municipales 2020 : Le ministre Elanga Obam constate l'élection des nouveaux maires camerounais

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 343 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il a dirigé le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la WebTv www.villesetcommunes.tv de 2011 à 2020.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Gestion des déchets: « Tam Tam Mobile », 20 ans dans les ordures de Yaoundé

Cette ONG créée en 1997 a fait de la collecte de ordures ménagères et de l’assainissement sa passion pour la protection de l’environnement à tel enseigne qu’il est devenu une

Actu Cameroun

Mines: Levées géophysiques dans 5 régions du Cameroun

Le 21 janvier 2014, Emmanuel Bondé, ministre des Mines, de l’industrie et du développement technologique annonçait le lancement d’une campagne d’identification de nouvelles zones minières sur la base de levées

Focus

Conseil constitutionnel: Malegho Joseph Aseh nommé Secrétaire général

Le magistrat de 4e grade a été promu le 23 février 2018 par décret du chef de l’Etat. Il reçoit du président du Conseil constitutionnel, délégation de signature en matière

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire