Coopération : 37,5 milliards pour le développement du Cameroun

Coopération : 37,5 milliards pour le développement du Cameroun

C’est le résultat des conventions signées entre l’Etat et des partenaires en mai dernier en Corée du Sud.

Le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire Alamine Ousmane Mey, a présidé deux cérémonies de signature de trois conventions de prêt, dans ce pays du sud-est asiatique. En tout, ce sont des financements d’un total de près de 37,5 milliards de FCFA obtenus auprès de deux grands partenaires au développement. Avec le groupe de la Banque africaine de développement, ce sont deux accords de prêt pour le financement partiel de la construction du pont sur le fleuve Logone. La première enveloppe d’un 21,86 milliards, est octroyée par la BAD et la seconde, 7,79 milliards de F, par le Fonds africain de développement (FAD). Ces enveloppes sont destinées à la construction d’un pont de 620 mètres reliant la ville de Yagoua au Cameroun à celle de Bongor au Tchad. Il sera également question de l’aménagement des voies de raccordement à l’ouvrage et de la réhabilitation de certaines infrastructures socio-économiques au profit des populations riveraines.

« La signature de ces deux accords marque donc le début effectif de la mise en œuvre de cet important projet», a souligné Alamine Ousmane Mey, en rappelant la nécessité pour les différentes parties de diligenter les procédures relatives à la contractualisation, l’exécution des travaux et au paiement des prestations. De plus, la seconde cérémonie a porté sur le financement, à hauteur de 7,8 milliards de FCFA, de la phase 2 du projet d’électrification rurale. Belkacem Ouzrourou, directeur Afrique du Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID) a signé les documents au nom de son directeur général, Suleiman Jasir Al Herbish. Le projet d’électrification rurale vise l’amélioration de l’offre énergétique du Cameroun, en tant que vecteur du développement et de croissance inclusive. L’objectif de cette phase II est d’accroître le taux d’électrification en zone rurale, à travers la réalisation des lignes reliant les unités administratives, les localités frontalières et les villages de grande importance.

 

 

Précedent Job offer for internal producers
Suivant Energie: électrification de 500 villages au Cameroun

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 144 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Douala : le monument Um NYOBE à terre

C’est l’œuvre des chefs traditionnels du canton BELL. Ils se sont mobilisés le samedi 26 mai à Bonapriso pour détruire le monument en construction pour rendre hommage à la figure

Actu

Douala répond présente au forum mondial urbain 2018

Aspirant devenir une ville futuriste, Douala a capitalisé les idées au cours des travaux en matière d’aménagement au Forum mondial urbain en Malaisie du 7 au 13 Février dernier. La

Actu Cameroun

Le MINAS et le PNDP ensemble auprès des pygmées

La troisième phase du Plan de développement des peuples pygmées était au menu des échanges entre la Ministre des Affaires Sociales et le Coordonnateur national du PNDP le 21 juillet dernier. Une

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire