Contrat de désendettement : trois conventions signées pour le développement

Contrat de désendettement : trois conventions signées pour le développement

Les ministres de l’économie, des finances et l’ambassadeur de France ont procédé le 28 juin dernier, à la signature de partenariats au bénéfice du Cameroun.

 36,142 milliards de F représente le montant global de ces trois conventions paraphées, à l’occasion de la 12e session du comité d’orientation stratégique du C2D, en présence de quelques membres du gouvernement camerounais, ainsi que de Jean Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre français des affaires étrangères et à l’Europe. Le Cameroun qui occupe d’ailleurs le troisième rang mondial sur la liste des bénéficiaires de l’appui du CD2, se retrouve au centre des fruits d’une coopération constante avec la France.

Pour ce qui est des conventions, la première porte sur le financement du projet d’appui à la transformation et l’industrialisation des produits agricoles d’un montant de 17 milliards de Fcfa ;  Le second contrat concerne le financement du projet du Fonds d’assistance technique à l’élaboration des politiques publiques à hauteur de 1,04 milliards de Fcfa.

Par ailleurs, la dernière convention quant à elle est dédiée au financement du Programme «Capitale Régionales II» pour un montant d’un peu plus de 19 milliards de F.  En rappel, les deux premiers C2D d’une durée de cinq ans chacun, et d’un montant global de 566 milliards de F, ont permis de financer des projets dans divers secteurs, à l’image de l’éducation, la santé, secteur des infrastructures, le développement rural.

Ce partenariat a permis de nombreuses réalisations, notamment le recrutement de 37 000 instituteurs contractualisés et environ 737 salles de classes construites, le recrutement de 150 personnels sanitaires, la réhabilitation des voiries urbaines, le désenclavement de 1657 routes rurales et de 81 ouvrages d’art, la réalisation de près de 1762 microprojets communaux et autres 1150 jeunes recrutés dans le cadre du programme HIMO(haute intensité de main d’œuvre).

 

Précedent Budget de l’Etat : les CTD désormais impliquées
Suivant Decentralization: Germany reduces gaps in Cameroon

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 152 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Coopération parlementaire : le réseau des députés du Bassin du Niger sollicite le soutien du Cameroun

 Le député malien Abdoulaye Fofana, par ailleurs président du réseau régional des députés du Bassin du Niger a été reçu en audience par le président de la Chambre basse parlementaire

Actu Cameroun

Ministère de la décentralisation et du développement local: attention à l’abréviation

Pas très connu du grand public, MINDDEVEL est le sigle du Ministère de la décentralisation et du développement local. C’est une note sortie tout droit des services du premier ministère

Actu

Douala répond présente au forum mondial urbain 2018

Aspirant devenir une ville futuriste, Douala a capitalisé les idées au cours des travaux en matière d’aménagement au Forum mondial urbain en Malaisie du 7 au 13 Février dernier. La

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire