Djibouti : l’Union Européenne et l’AIMF signent un partenariat pour renforcer les autorités locales

Djibouti : l’Union Européenne et l’AIMF signent un partenariat pour renforcer les autorités locales

L’Ambassadeur de l’Union européenne à Djibouti, Adam Kulach et le Secrétaire permanent de l’AIMF, Pierre Baillet, ont signé le 30 novembre un contrat de plus d’un million d’euros pour la mise en place d’un Projet d’appui aux autorités locales de Djibouti, en partenariat avec la Ville de Djibouti et l’Association Nationale des Collectivités Locales Djiboutiennes (ANCLD).

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence de Mme la Maire de Djibouti, de M. l’Ambassadeur de France, de l’ensemble des autorités locales Djiboutiennes et des acteurs de la décentralisation.

Avec un budget de 1 055 000 € sur 3 ans, ce programme permettra de renforcer les capacités de l’ANCLD, de la municipalité et des acteurs de la décentralisation. Il s’inscrit en complémentarité avec le programme du Gouvernement en matière de décentralisation, qui fait suite aux élections locales organisées en février 2017 qui ont vu l’élection de Mme Fatouma AWALEH OSMAN, première femme Maire de Djibouti.

Il s’inscrit également en synergie avec le programme de l’Union européenne d’approche territoriale du développement qui sera mis en œuvre en 2018 et qui vise à consolider les institutions de la décentralisation, notamment les autorités locales, leur association, et à mettre en œuvre des projets concrets en appui aux populations dans le cadre des nouvelles compétences confiées aux autorités locales.

Du 22 au 28 novembre 2017, l’AIMF a également été partenaire d’un atelier de sensibilisation des autorités locales sur leurs nouvelles compétences en matière d’assainissement, qui s’est tenu à Djibouti sur financement de l’Agence française de développement. Il a rassemblé plus de 60 participants représentant l’ensemble des autorités locales de Djibouti, les Ministères concernés, l’ONEAD (Office National de l’Eau et Assainissement de Djibouti) et l’Institut National d’Administration Publique ainsi que l’AFD et l’Union européenne

Précedent Impliquer davantage les jeunes dans la gouvernance locale
Suivant BIP 2018: la version numérique du journal des projets est disponible

Auteur

Nadia Dicka Lobe
Nadia Dicka Lobe 98 Articles

Journaliste passionnée, elle fait ses débuts en presse écrite, puis en radio. Au fil du temps elle se familiarise avec la rédaction web. Récemment son travail est axé sur les questions de décentralisation, de gouvernance locale et de développement local.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Législatives et municipales : Les gabonais aux urnes pour leurs élus locaux

Les gabonais ont commencé à voter samedi 6 octobre 2018, aux élections locales, premier scrutin depuis la présidentielle de 2016 remportée par Ali Bongo Ondimba. La plupart des bureaux de

Actu Afrique

Sénégal : Un maire plaide pour l’alphabétisation des conseillers municipaux

Le maire de la commune de Ségré Gatta (Birkelane), Pape Abdou Ndiaye, a appelé, le 11 septembre 2015 ses collègues maires à œuvrer pour l’alphabétisation des conseillers municipaux en vue

Actu

Gouvernance locale : L’expérience marocaine mise en avant à Séville

Rabat a été présentée comme un exemple en matière de développement du concept de “Smart city” au cours du forum sur les gouvernements locaux du 24 au 26 janvier 2019.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse.