Agriculture : Dschang a accueilli le SIAD 2013

Malgré les couacs de l’organisation, la première édition du Salon international de l’agriculture de Dschang (Siad) a refermé ses portes le 30 mars dernier après quatre jours d’exposition et conférences.

Initialement prévu pour durer du 27 au 31 mars, le Siad aura finalement tenu sur une durée de quatre jours, soit du 27 au 30 mars. L’on apprendra en coulisses que, du fait de la fête de Pâques, le Préfet du département de la Menoua a demandé à l’organisateur de s’assurer que l’événement s’achève 24 heures plus tôt.

La cérémonie officielle de la première édition du Salon International de l’Agriculture de Dschang a ponctué la journée du 28 mars 2013 de l’événement organisé par l’Office camerounais des foires et expositions (Ocafex) sur le thème: « Recherche, mécanisation et révolution agricole ». La cérémonie était présidée par Madame Clémentine Ananga Messina, Ministre déléguée auprès du Ministre de l’Agriculture et du développement rural (Minader).

Pour rappel, le Minader et le ministère du Commerce étaient patrons de l’événement qui aura connu la participation d’une quinzaine de projets et programmes du gouvernement œuvrant pour la promotion de l’agriculture, notamment de deuxième génération chère au Chef de l’Etat, comme il l’a rappelé lors du Comice agropastoral d’Ebolowa le 17 janvier 2011. De l’avis des participants au nombre desquels de nombreux étudiants de la Faculté d’Agronomie et des sciences agricoles de l’Université de Dschang, le gouvernement ne communique pas suffisamment sur les instruments qu’il a mis sur pied pour accompagner les agriculteurs.

Parmi les projets et programmes présents, l’on peut citer entre autres, en ce qui concerne le ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat): le Programme Agropoles, le Dispositif pilote d’appui à la modernisation de l’outil de production par le Crédit-Bail, le Programme d’exécution des conventions « Riz-Maïs » et «Manioc » entre l’Inde et le Cameroun et le Programme national de développement participatif (Pndp), qui apportent des réponses soit aux agriculteurs pour les premiers, soit aux collectivités locales pour le Pndp. Et justement, on peut regretter qu’un tel événement qui se déroule dans une région qui compte pas moins de 41 collectivités territoriales décentralisées n’ait vu la présence d’aucun maire sinon l’hôte du Salon.

Quant au Minader, il était représenté, entre autres par le Projet de relance de la filière pomme de terre, la Fonds de développement du cacao et café (Fodecc), mais aussi le projet d’appui au développement de la micro finance rurale (Padmir).

Précedent Anniversaire : l’Afd fête ses 70 ans à Yaoundé
Suivant Au cœur des finances locales

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 299 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il dirige le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la chaîne de télévision www.villesetcommunes.tv.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

2018 Senatorial Elections in Cameroon: ELECAM Receives a pass mark from observers

They were all together 3723 national and international observers duly accredited who were present in the country on the 25th of March 2018 to watch closely the second ever organised

Focus

Conseil constitutionnel: Malegho Joseph Aseh nommé Secrétaire général

Le magistrat de 4e grade a été promu le 23 février 2018 par décret du chef de l’Etat. Il reçoit du président du Conseil constitutionnel, délégation de signature en matière

Focus

Senatorial Elections: Report from vote counting commission delivered already

The 22 members of the first ever vote counting commission of the constitutional council were already at work and results of their exercise have already been forwarded to the constitutional

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire