Coup de tonnerre à la communauté urbaine : de nouveaux délégués installés

Coup de tonnerre à la communauté urbaine : de nouveaux délégués installés

Alors qu’il est en procès contre 10 délégués du personnel, Fritz Ntone Ntone a installé 12 nouveaux délégués du personnel le 16 mars dernier.

Le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine prescrit aux nouveaux élus discipline et respect de la hierarchie, tout en exhortant les « indisciplinés » d’attendre la décision de justice qui les réhabilitera ou pas dans leurs fonctions.

Douze nouveaux délégués du personnel de l’instance, élus par scrutin le 1er mars dernier ont pris fonction le 16 mars 2018. Fonction non exécutée depuis onze mois à la suite de la suspension infligée à 10 des douze membres de l’équipe précédente par Fritz Ntone Ntone. En installant les nouveaux élus, le délégué du gouvernement a rappelé le rôle de ces derniers comme courroie de transmission entre l’exécutif et le personnel. Mais ce rôle, a-t-il précisé, doit s’accomplir dans le respect des normes, de la discipline et de la hiérarchie pour le bon fonctionnement de l’administration.

Une allusion faite aux 10 délégués suspendus, toujours considérés par Fritz Ntone Ntone comme personnels de cette institution, en dépit de leur suspension. Le grand maire de Douala qui considère ces derniers comme « indisciplinés », leur a exhorté d’attendre la décision de justice qui les réhabilitera ou non dans leurs fonctions. Mais en « attendant et en dépit de leur prise de parole maladroite dans l’espace public, ils restent toujours sous le coup d’une procédure disciplinaire, s’ils venaient à être réhabilités », a menacé Fritz Ntone Ntone.

Les nouveaux délégués estiment que leur installation est un ouf de soulagement pour le personnel dont les avancements et les reclassements d’échelons gelés depuis plus d’un an par ce bras de fer, seront enfin étudiés. Toutefois, « notre devoir est de revendiquer ce qui nous revient de droit à travers la négociation et le dialogue. Et ce qui ne marche pas, nous le mettons au-devant de la scène », a conclu Bienvenu Yombo Adang, délégué du personnel à la Communauté.

Précedent 2018 Senatorial Elections in Cameroon: ELECAM Receives a pass mark from observers
Suivant la guerre du droit à la Communauté Urbaine de Douala: que dit la loi

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 444 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Dossiers

Bafoussam : le montant des loyers divise les parties

La loi de 2009 portant sur la fiscalité locale, dans le cadre de la Décentralisation, est partiellement respectée dans la Mifi. Depuis 2009, les grands conseillers et le délégué du

Dossiers

Langues nationales: Bon à savoir

Cadre juridique et légal de l’enseignement des langues nationales Le cadre juridique favorable à l’émergence de cette philosophie est porté par la totalité des textes de lois promulgués ces deux

Dossiers

Recrutement des RH : Comment les Maires procèdent-ils ?

Cette quinzaine, Villes & Communes a choisi de vous accompagner dans la compréhension d’une question complexe qui témoigne d’un type de préoccupation que pose le processus de décentralisation et que

1 Commentaire

Laisser un commentaire