Villes intelligentes: La métropole connectée Dijon passe l’épreuve du Coronavirus

Villes intelligentes: La métropole connectée Dijon passe l’épreuve du Coronavirus

11 avril 2020, cela fait un an que les 23 communes de la métropole inauguraient une première mondiale : un centre de pilotage à distance des fonctions urbaines. Le bilan est positif, le fonctionnement 100 % connecté de « OnDijon » a permis de mieux gérer la crise sanitaire.

Les villes intelligentes sont-elles plus résilientes en période de crise ? Pour les 23 communes de la métropole de Dijon (260.000 habitants), qui s’étaient lancées dans une première mondiale en inaugurant le 11 avril 2019 un centre de pilotage à distance des fonctions urbaines, le premier anniversaire du fonctionnement de « OnDijon » (référence à son caractère 100 % connecté) prend une dimension particulière depuis le coronavirus.

Quelque 140 kilomètres de fibre avaient été déployés pour connecter les équipements urbains (éclairage public, bornes d’accès du centre-ville, feux rouges…). Depuis un an, ils sont gérés par des télécontrôleurs depuis le poste de pilotage installé dans un bâtiment où la police municipale scrute de son côté le mur d’images de vidéosurveillance. « L’opérateur de mobilité urbaine a rejoint le centre en septembre, nous y faisons aussi des visioconférences depuis la salle de gestion de crise, tout est dans un même lieu et c’est clairement un avantage », résume le maire de Dijon, François Rebsamen.

Application citoyenne

A côté de la salle de gestion de crise à l’étage supérieur, les agents du portail téléphonique ont pris depuis le 15 mars plus de 3.500 appels d’habitants au numéro vert 24h/24 mis en place pour le Covid-19 avec, la nuit, un transfert des appels au télécontrôleur de garde. L’élu présent au centre d’appels, Denis Hameau, à la tête de l’équipe d’élus allant sur le terrain aider les personnes en difficulté confirme : « OnDijon a facilité la gestion de la crise, les gens réunis ici ont appris à travailler ensemble, partagent l’information et le poste de pilotage permet de prendre les décisions plus vite. » Confinement oblige, les effectifs du poste de pilotage ont été ramenés de 25 à 13 personnes, certains travaillent une semaine sur deux et l’encadrement est en télétravail, mais la gestion des fonctions urbaines reste assurée. Denis Hameau n’a qu’un regret : l’application prévue pour permettre aux citoyens d’être acteurs en signalant tout désordre vu dans l’espace public ne sera déployée que courant 2020.

En outre, OnDijon est encore au milieu du gué. Les canalisations d’eau sont déjà dotées de capteurs De même, les bâtiments de la ville sont en cours de cartographie 3D, afin de permettre une visualisation nette et précise, qui aidera aux contingences urbaines.

Source : les échos

Précedent Covid-19: Donald Trump menacé par les Gouverneurs au sujet du déconfinement
Suivant Tronçon ferroviaire Ngaoundéré-Ndjamena : Idriss Deby se tourne finalement vers le Soudan

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Développement urbain : Le forum mondial des villes résilientes annoncé

Le 10ème forum mondial sur la résilience urbaine et l’adaptation au climat se tiendra du 26 au 28 Juin 2019 à Bonn en Allemagne. 

Actu Monde

Incendies en Amazonie : Voici ce que vous devez savoir des conséquences climatiques!

L’Amazonie brûle comme jamais, tout particulièrement au Brésil, qui concentre la majeure partie de ce territoire. Cette catastrophe suscite l’émoi dans le monde entier, tandis que d’autres pays comme la

Actu

Belgique : La commune de Neufchâteau lance la collecte de canettes

La municipalité a démarré le mercredi 26 septembre 2018, une opération de reprise des canettes avec prime de retour. Il s’agira de la première des 24 communes, à se lancer

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire