Retrait des pesages routiers: Sime Pierre fait fléchir Emmanuel Nganou Djoumessi

Retrait des pesages routiers: Sime Pierre fait fléchir Emmanuel Nganou Djoumessi

Suite à la levée du récent mot d’ordre de préavis de grève des transporteurs routiers du Cameroun, le Ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a tenu une concertation approfondie avec la plateforme syndicale présidée par l’honorable Sime Pierre, le vendredi 21 juin 2019, dans l’objectif d’assainir ce secteur d’activité extrêmement névralgique, à la fois pour la paix sociale et la croissance économique du pays. Au final, les pèses essieux sont désormais retirés de la circulation.

C’est au total 05 présidents syndicaux et confédéraux qui se sont retrouvés autour du Ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, assisté par la circonstance de tout son Etat-Major, afin de décrypter en profondeur toutes les problématiques administratives et techniques, que subissent les transporteurs routiers au Cameroun, relevant de la responsabilité exclusive de son département ministériel.

En cette occasion, les exposés liminaires de l’honorable Sime Pierre, Président du Bureau Général du Fret Terrestre (BGFT) ; et de son Coordonnateur Général El Hadj Oumarou ; ont tour à tour plantés le décor du malaise ambiant qui gangrène leur profession au quotidien. D’où leur mot d’ordre de grève déposé sur la table du Gouvernement. Il s’agissait en réalité pour ces syndicalistes, de faire porter très haut leur voix, contre ce qu’ils qualifient eux-mêmes de tracasseries routières. Entre autre, le problème de la légalité, de l’opportunité et de la fiabilité des pesées, à la fois sur les ponts bascules fixes et sur les pèses essieux mobiles qui se chevauchent à répétition sur les axes routiers ; avec des relents de corruption à ciel ouvert du personnel du Ministère des Travaux Publics, en service sur les différents postes de pesages, au mépris flagrant de la législation en vigueur ; suscitant ainsi chaque jour l’ire des transporteurs. Les stations de pesage de Bekoko ; d’Akonolinga ; et de Nanga Eboko, sont passées, sans réserves, aux cribles des transporteurs. Surtout avec les autres prises de parole apocalyptiques des Président Vokeng Moïse, du REPROC ; et Pierre Nyemeck Ntamack, de la CGSTC.

Conscient des revendications pertinentes et bien fondées de ces responsables syndicaux ; au nom du dialogue et de la paix sociale ; compte tenu du contexte sécuritaire extrêmement sensible ; le Ministre Emmanuel Nganou Djoumessi a instantanément pris des mesures fortes et audacieuses, relevant de sa compétence ; arrachant ainsi au passage les applaudissements et les félicitations de ces interlocuteurs ; qui y trouve concrètement un ouf de soulagement. Suivant la décision du Ministre des Travaux Publics, les pèses essieux mobiles sont désormais retirés des contrôles routiers ; et que les transporteurs n’auront uniquement qu’à payer, pour chaque camion, à la première station de pesage, contre délivrance d’un ticket valable pour tout le trajet. L’immobilisation des camions dans les stations de pesage étant strictement proscrite par le monsieur le Ministre. La problématique des camions hors gabaries a ainsi été évacuée. Enfin, Emmanuel Nganou Djoumessi, en appelle donc au patriotisme économique, de tous ces acteurs majeurs du transport routiers au Cameroun.

Ces  avancées significatives, engendreront automatiquement des gains directs, en temps et en argent, pour ces opérateurs économiques qui ont la lourde responsabilité d’assurer au quotidien, la libre circulation des marchandises dans l’ensemble des pays de la sous-région Afrique Centrale.

Une victoire syndicale de plus, à mettre à l’actif de l’honorable Sime Pierre, Président du BGFT ; et par ailleurs député Rdpc à l’Assemblée Nationale, pour le compte de la circonscription du Moungo.

Réactions :

Honorable Sime Pierre ; Président du BGFT ; et Président de la Plateforme syndicale

En effet, lorsque nous avons lancé un préavis de grève en janvier 2019, le Gouvernement nous a signé un protocole d’accord. Et c’est dans la poursuite de cet accord que le Ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, nous a reçu aujourd’hui ; et ensemble nous avons étudié minutieusement les difficultés de pèses essieux mobiles et même les ponts bascules. Au terme de cette longue concertation, nous sortons de là très satisfaits ; au regard des décisions prises immédiatement par monsieur le Ministre, de retirer désormais ces pèses essieux mobiles de la circulation ; et que nos camions ne seront plus jamais immobilisés comme avant, pendant plusieurs jours dans les stations de pesage. Nous disons merci au Ministre. Et aussi un très grand merci au Président Paul Biya, pour la réactivité de son Gouvernement, qui a réussi à résoudre dans les brefs délais, les problèmes des transporteurs que nous sommes, pour le bien-être des populations du Cameroun et de la Sous-région Afrique Centrale.

 

El Hadj Oumarou ; Coordonnateur Général du BGFT

Comme vous-même vous l’avez constaté pendant cette rude confrontation, nous sommes très satisfaits des décisions prises par monsieur le Ministre Emmanuel Nganou Djoumessi ; concernant principalement le retrait pur et simple de ces pèses essieux mobiles, qui nous posaient assez de tracasseries sur les routes. Et quant aux ponts bascules, le Ministre nous a rassurés sur leurs fiabilités, malgré quelques marges d’erreurs acceptables. Il a d’ailleurs instruit que ces équipement de pesés seront tous audités, dans les prochains jours, pour améliorer leur fonctionnement. Nous saluons vivement cette promptitude du Gouvernement à trouver des solutions concrètes aux problèmes réelles des populations ; et ceci grâce au dialogue, comme celui que nous venons d’avoir.

Précedent Infrastructures routières: 78 projets passés au scanner
Suivant Suisse - Finances locales: Huit communes jurassiennes valident leurs comptes 2018

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 670 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Plan spécial jeunes: l’Ouest reçoit plus de 145 millions

Les premiers bénéficiaires de l’initiative du Président de la République ont été dévoilés le 23 juin par le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, Mounouna Foutsou.  Le MINJEC

Actu Cameroun

Eau: pour une gestion harmonieuse des compétences transférées

Le document facilitant l’exercice des compétences transférées par l’Etat aux communes dans le secteur de l’eau a été remis à Emile Andze Andze, le président national des Communes et villes

Actu

38ème Assemblée générale annuelle SHEITER : La problématique du logement à l’honneur

Du 18 au 20 juin 2019 à Marrakech au Maroc, s’est tenue la 38ème session SHEITTER-Afrique, ou les questions liées à l’habitat ont été mises en lumière.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire