Région de l’Est : La jeunesse méritante à l’honneur à Dimako

Région de l’Est : La jeunesse méritante à l’honneur à Dimako

Le Ministre de la fonction publique et réforme administrative Joseph Le, a présidé la cérémonie de remise des bourses à plus de 700 jeunes de la région du soleil levant ce vendredi 25 Octobre 2019. Un évènement exceptionnel qui a su mobilisé toutes les forces vives de la localité ce début d’après-midi.

L’Arrondissement de Dimako, Région de l’Est, épicentre d’une double initiative ce jour au centre culturel Mongui Sossomba. Le Ministre Joseph Le, qui est aux commandes du comité ad hoc de la Plateforme pour le developpement de la région de l’Est, est accompagné pour la circonstance, du Directeur adjoint du Cabinet Civil à la Présidence de la République, du Secrétaire d’Etat aux travaux publics, élite de la région Armand Njodom, du Gouverneur de la région de l’Est Grégoire Mvongo, du Préfet du Haut-Nyong nouvellement installé Joseph Mache, et du Maire de Dimako entre autres. Les pouvoirs publics accueillis dans le sillage, au pas de danses traditionnelles et us locaux via notamment l’association Mouda Bedend, mobilisée.

présence des pouvoirs publics

Après l’épisode protocolaire précédés des civilités d’usage, de l’hymne national repris en cœur, c’est dans une ambiance bon enfant que les protagonistes sont allés droit au but. Le Chef de l’exécutif municipal de Dimako a tenu à souhaiter une bienvenue aux autorités, et émettre un plaidoyer satisfaisant tout en saluant l’initiative pertinente impulsée par le Ministre Joseph Le en synergie avec le feu maire Mongui Sossomba Janvier.

En effet, dans un élan de reconnaissance, plusieurs lauréats ont tenus à émettre des témoignages à l’instar d’Hélène Amélie Biyémé, étudiante en Faculté des arts et lettres, sciences humaines option histoire politique et relations internationales à l’Université de Ngaoundéré, Ntsana Isabelle Line élève-ingénieur également en postes et télécoms à l’Ecole des postes de Yaoundé, en remerciant les élites et les forces vives « pour cette initiative salutaire, et appellent les autres confrères qui ne sont pas présents aujourd’hui à ne pas se décourager ».

Le Ministre Joseph Lé a tenu à donner le ton à l’ouverture « …Pour les présentes assises, qui interviennent après celles de Yaoundé, le 11 octobre dernier, je propose que nous puissions concentrer nos échanges autour de trois points principaux, à savoir: la mise en place des organes de pilotage de la Plateforme, la remise des attestations de bourse à nos enfants, étudiants dans les facultés et grandes écoles des Universités du Cameroun. « Bourses académiques MONGUI SOSSOMBA Janvier », en hommage au Patriarche initiateur de la Plateforme pour le Développement de la Région de l’Est, et la remise des attestations de fin de formation en informatique à nos enfants encadrés par le Centre d’Excellence Technologique Paul BIYA (IAI-Cameroun). »

Le patron de la fonction publique et réforme administrative n’a pas manqué de faire appel aux idéaux de developpement local, solidarité, paix et vivre-ensemble pour le bien de la région. « … Nos opinions peuvent varier et même diverger sur le plan politique et sur le plan social. Mais, nous sommes condamnés à nous entendre et à travailler ensemble pour le développement de la Région. C’est une cause collective noble, légitime et grande. Elle est au-dessus des querelles et des chapelles. Elle doit, en tout temps et en tout lieu, nous unir et nous motiver. La Région de l’Est est notre Patrimoine Commun….En effet, les défis de développement que nous devons encore relever, sont multiples et variés. Ils couvrent tous les champs de la vie politique, économique, sociale et culturelle de notre Grande Communauté ».

 

De plus, dans le même élan, ils sont 400 bacheliers à avoir bénéficié de 50.000 F de bourses chacun et pour les 20 doctorants, 150.000 FCFA chacun pour leurs résultats respectifs dans leurs établissements éducatifs. Parmi les récipiendaires nouvellement bacheliers, Mvogo Célestin BAC A4 au lycée de Batouri, Biko Essono Reine Fossina du Lycée de Tigaza à Bertoua entre autres, n’ont pas caché leurs joie pour cette action qui met le citoyen au cœur des enjeux. Sentiment partagé pour Mme Calixthe représentante des lauréats qui s’est exprimée avec émotions. La remise de 234 attestations de formation MIJEC 2035/ IAI Cameroun a été u autre temps fort de l’évènement de Dimako.

Le Gouverneur de la région de l’Est Grégoire Mvongo, n’a pas manqué de réitéré de sa satisfaction vis-à-vis de ce grand épisode. Deuxième rencontre en vue de la relance des activités de la plateforme pour le developpement de l’Est. « Quoi de mieux de célébrer la jeunesse, y’a-t-il meilleur manière de penser pour le developpement d’une région que de féliciter et d’encourager les jeunes… » a-t-il souligné dans son propos liminaire. Il n’a pas manqué de saluer la mémoire de l’ancien Maire défunt Janvier Sossomba, visionnaire pour sa commune. Le Gouverneur a par ailleurs institué à son compte un Prix Spécial du meilleur élève en Mathématiques pour chaque édition qui primera le meilleur dans cette discipline, à la suite de la mention faite au dépôt de plus de 3000 dossiers.

Hélène Amélie de l’Université de Ngaoundéré, l’une des lauréates

Le Préfet du Haut-Nyong a personnellement remis les bourses d’excellence aux nouveaux bacheliers pendant que le Gouverneur se concentrait à l’endroit des doctorants. A la suite, une motion de soutien au Chef de l’Etat Paul Biya a été lue dans le meme sillage, en signe de déférence contenant la voix de toutes les personnalités sources de la région.

Comme une consécration, le Ministre de la fonction publique Joseph Lé a tenu à émettre des précisions dans le vœu d’éducation devant les hommes de médias, vis-à-vis de l’élargissement de l’aide et de la philosophie de soutien social de l’initiative régionale : «  Il s’agit d’aider nos enfants, à s’inscrire dans les universités et grandes écoles du Cameroun. Nous avons fait un triste constat au regard des statistiques, c’est que il y’a beaucoup de pertes après le baccalauréat, la déperdition post-baccalauréat est très importante au niveau de la région de l’Est.

Parce que les parents n’ont pas toujours les moyens pour que ces enfants aillent à Yaoundé, à Douala, bref partout où il y’a des universités, non seulement payer les frais, mais aussi se loger, et se nourrir, ce n’est pas toujours évident. C’est pour cela que nous avons pensé qu’il est bon qu’on leur vienne en aide en faisant un petit geste symbolique (…) le travail va se poursuive, mais les moyens sont limités, pour l’instant nous pouvons prendre en charge 500 étudiants qui entrent à l’université et 50 à 100 qui sont inscrits en thèse. Nous allons voir comment nous pouvons étendre cela au master 2. »

 

Précedent Gestion des réfugiés : Le Cameroun au chevet des départs volontaires
Suivant Russie : Grâce au changement climatique, le pays s’agrandit !

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 693 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

L’UE satisfaite de HIMO-PNDP

«Un  projet qui marche et qui fait ses preuves » C’est ce qu’a déclaré le chef de délégation de l’Union européenne au Cameroun, en tournée dans l’Extrême Nord, lors d’une visite

Actu

Gestion des réfugiés : Le Cameroun au chevet des départs volontaires

Selon les chiffres officiels du HCR et du Cameroun au 30 Septembre 2019, 291.803 réfugiés centrafricains sont sur notre sol. Yaoundé conserve sa réputation en rapport avec le management des

Actu

Mobilité urbaine : Opération Circulation Alternée à Bamako

Le Ministre des transports et de la Mobilité Urbaine, Ibrahima Abdoul Ly, accompagné par l’ensemble de son cabinet, du Commandant de la Circulation Routière, des responsables de la Coordination des

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire