Présidentielle 2018 : les camerounais élisent leur Chef de l’Etat

Présidentielle 2018 : les camerounais élisent leur Chef de l’Etat

Plus de 6 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes dimanche 7 octobre, pour élire un nouveau président de la république, pour les 7 prochaines années.

Il s’agit de la 11ème échéance présidentielle dans l’histoire politique du pays. Pour la circonstance, près de 7 millions d’électeurs sur 23 millions d’habitants, se sont dirigés vers les centres de vote disséminés à travers le pays. Les Bureaux de vote ont ouvert à 8h et fermeront dès 18H. Puis suivra le dépouillement dans les unités de vote qui est public, au regard du code électoral. Les premières tendances ne seront pas connues puisqu’interdites de diffusion, suivant les dispositions de la loi.

9 candidats concourent à cette élection à savoir, Paul Biya du RDPC, Maurice Kamto du MRC, Adamou Ndam NJOYA, Joshua Osih candidat investi du SDF, Njifor Franklin du MCNC, Akere Muna du FPD, Serge Espoir Matomba du Peuple Uni pour la rénovation sociale, Garga Haman Adji de l’ADD, et Cabral Libii du Parti Univers. Si la campagne a connu une forte mobilisation et implication des jeunes pour cette élection, l’enjeu est encore plus grand pour les élections locales à venir en 2019 ; Les résultats de l’élection présidentielle seront connues 15 jours après la date du scrutin.

En effet, selon les chiffres officiels, 24.900 bureaux de vote ont été aménagés par l’organe national ELECAM, chargé d’organiser le scrutin. 19.000 inscrits sur les 5 millions de camerounais installés à l’étranger, ont procédé eux aussi à l’exercice ce dimanche dans les différents continents. Le Ministère de l’administration territoriale, a communiqué des instructions le 5 octobre 2018, sur le code de bonne conduite avant, pendant et après les élections, en synergie avec le ministère de la communication. Il s’agissait entre autres de la non circulation des biens et personnes dès samedi 18H, la fermeture des commerces et l’arrêt des activités rémunératrices, à l’exception des boulangeries et pharmacies.

 

Précedent Législatives et municipales : Les gabonais aux urnes pour leurs élus locaux
Suivant Mali - législatives : Ag Erlaf coupable de conspiration contre l’Etat

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 295 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

400 milliards pour la décentralisation au Cameroun en 7 ans

Un montant insatisfaisant pour les 374 communes  camerounaises selon les élus locaux. Le financement des communes camerounaises par le gouvernement dans le cadre de la décentralisation se chiffre à 400

Actu Monde

France : la première éolienne en mer mise en service

La toute première éolienne flottante est fonctionnelle depuis le 20 septembre 2018. L’ouvrage situé à 20 kms au large du Croisic en Loire-Atlantique, d’une hauteur de 60 mètres, doit permettre

Actu

Transport urbain: 590 millions de FCFA pour la mobilité urbaine soutenable de Yaoundé et Douala

Les études de mise en œuvre du projet ont été lancées le 18 janvier à Yaoundé par le Ministre de l’Habitat et du développement urbain,Jean Claude Mbwentchou. Autour du MINDUH

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire