Mobilité urbaine : Le MINHDU évalue les travaux de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen

Mobilité urbaine : Le MINHDU évalue les travaux de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen

Célestine Ketcha Courtès est allée s’enquérir de l’avancement du chantier mercredi 27 mars 2019 dans la capitale.

Il s’agit d’un linéaire d’11,3 Kms en rase campagne, dont le projet avait été initié en mai 2018 par Jean Claude Mbwentchou, afin de réduire considérablement le temps de jonction de l’arrêt aéroportuaire aux usagers. Il faut compter parfois une à deux heures quel que soit le point pour joindre Nsimalen, à cause des embouteillages monstres dans la ville. Dans son allocution face à la presse, la patronne de l’Habitat a tenu à rassurer l’opinion publique, de ce que cela serait un lointain souvenir. Après s’être entretenu avec les responsables du pole construction de la voie, en compagnie des autorités locales, le ministre est allé toucher du doigt l’avancement des travaux dont le MINHDU est le maitre d’ouvrage. Le taux d’exécution affiche un peu plus de 90%.

En rappel, les études pour l’implémentation de l’autoroute ont été réalisées par la MAETUR avec l’appui technique de l’ONU-HABITAT. Sa livraison est prévue en juin 2019 pour un délai d’exécution de 15 mois. L’ex- ministre de l’Habitat et du Développement urbain Jean Claude Mbwentchou, avait procédé mardi 24 avril 2018 à Yaoundé au lancement des études d’aménagement du corridor urbain des abords de l’autoroute de Yaoundé-Nsimalen. Cette étude visait à doter les secteurs traversés par la section rase campagne de l’autoroute d’outils de planification et de contrôle de l’occupation de l’espace.

En outre, il s’agissait concrètement d’élaborer quatre plans de secteurs des communes traversées par cette autoroute à savoir : Mfou, Bikok, Yaoundé 3e et Yaoundé 4e. Ainsi, au cours des 15 mois (avril 2018- juin 2019) que vont durer les études, la MAETUR a donc pour mission d’élaborer un diagnostic détaillé des secteurs concernés et dégager les enjeux d’aménagement de ceux-ci et évaluer  la mise en œuvre du projet.

Le projet de construction de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen vise à améliorer la circulation entre la ville de Yaoundé et l’Aéroport international de Nsimalen. Cette autoroute comporte une section urbaine de 10 kms qui se développe sur le territoire des communes suscitées.

 

Précedent Région de l’Est - Usine à pied de Lom Pangar : Théodore Nsangou sur le terrain des opérations
Suivant Slam’Up Acte 2 : Lydol et Ulrich Takam plantent le décor!

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Rentrée parlementaire: Marcel Niat Njifenji condamne les atteintes à l’unité du pays

Le président du Sénat a réitéré la position de la chambre haute du Parlement à l’ouverture de la 2e session ordinaire de l’année législative 2019 ce 10 juin au Palais

Actu Cameroun

Assainissement urbain : Tibati s’inspire de Dschang

Les autorités municipales de Tibati ont effectué une viste de travail dans la région de l’Ouest le 25 avril dernier, autour de la gestion des ordures sous les auspices de

Actu Cameroun

Insalubrité : L’exposition “Sois Clean” dans sa phase II

L’artiste pluridisciplinaire Joël Essindi Koungou annonce le lancement de la phase II du projet de sensibilisation des populations des villes camerounaises par l’image dès le mois de mai 2015. Il

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire