Mali : la MINUSMA renforce les capacités techniques des femmes élues

Mali : la MINUSMA renforce les capacités techniques des femmes élues

Le 14 novembre 2019, le Ministre en charge de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Bah, a procédé à l’ouverture de la session de renforcement des capacités des femmes élues et des représentants de l’État de la région de Mopti.

« Il est important que les femmes puissent bénéficier des formations adéquates afin qu’elles jouent le rôle que nous attendons d’elles dans les conseils communaux », a souligné le Ministre Boubacar Bah qui se félicite d’une représentation importante d’environ 10% des femmes élues au niveau local dans la région de Mopti. Le Gouverneur de Région, le Maire de la commune de Mopti, les Préfets et les Sous-Préfets, la Présidente de l’Association pour la Promotion de la Décentralisation et la Gouvernance au Mali (APDGM), ainsi que Madame la Représentante adjointe du Secrétaire général des Nations Unies en charge des Affaires politiques étaient présents à cette cérémonie qui s’est tenu au Centre de Commerce et d’Industrie du Mali de Mopti.

Financée à hauteur de plus de 192 millions de francs CFA (exactement 192.404.773 F CFA) par le Royaume de Suède, cette formation vise à promouvoir la participation des femmes conseillères municipales au fonctionnement, à la gestion des conseils municipaux et aux processus de réconciliation. Pendant trois jours, elles aborderont les thèmes sur le cadre législatif et règlementaire, la maîtrise d’ouvrage du développement local, la gouvernance locale ainsi que les relations avec les collectivités territoriales.

La MINUSMA et ses partenaires continuent de soutenir particulièrement les femmes afin qu’elles jouent pleinement leurs rôles et responsabilités dans le processus politique et de construction de paix au Mali. Cela avait d’ailleurs amené Madame Joanna Adamson, représentante adjointe du Secrétaire général des Nations Unies, en charge des Affaires politiques à la MINUSMA, à déclarer que « la participation des femmes aboutit à des gains tangibles pour une démocratie et pour une paix durable ». Elle apprécie à sa juste valeur l’élection de 25,59% des femmes candidates, lors des dernières élections communales organisées en novembre 2016, et de conclure « ceci fut une avancée importante dans le domaine de la présence des femmes dans les instances de prise de décision ».

La formation qui vient de débuter entre dans le cadre du projet de renforcement des capacités des élues locales (conseillères municipales) des régions du Nord et de Mopti, en matière de développement local harmonieux. Ledit projet est mis en œuvre par l’Association pour la Promotion de la Décentralisation et la Gouvernance au Mali, à travers la Direction Générale des Collectivités Territoriales.

Le gouverneur de la région de Mopti, le général de brigade Abdoulaye Cissé, salue « l’appui constant des agences du système des Nations Unies, et celui de la MINUSMA, dans le processus de la stabilisation de notre pays en général et de la région de Mopti en particulier ».

« Vous pouvez compter sur l’accompagnement de la MINUSMA, » a indiqué Madame Joanna Adamson de la MINUSMA qui a réitéré la détermination de son organisation à soutenir tous les efforts visant la promotion des femmes à jouer un rôle actif dans la vie politique.

Avant de conclure son allocution, le Ministre Boubacar Bah a profité de la présence des femmes élues locales pour leur rappeler que le Mali est dans une situation de « guerre ». Il remercie la solidarité internationale qui ne ménage aucun effort pour que le Mali retrouve la paix. « La MINUSMA est l’expression de cette même solidarité internationale et tout le monde doit s’en souvenir, » a-t-il conclu.

Source : Africanews

Précedent Développement local : Les Communes du Nord, de l’Extrême-Nord et l’Ouest en recul
Suivant Maroc : La création d’une société de développement régional à casa refait surface

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 859 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Gambie : une femme à la tête de la Mairie de Banjul

Le 12 mai 2018, Rohey Malick Lowea été élue maire de la capitale gambienne Banjul. Cette femme de 46 ans, devient la toute première à diriger une municipalité dans l’histoire

Actu

JMH 2019 – Gestion des déchets plastiques : 600 000 tonnes de menaces

Parmi les défis mondiaux les plus-en vue, se situe le management des ordures. Partielle exigence pour avoir des villes vertes et donc des logements résilients, leur transformation demeure une équation

Actu Afrique

Guinée-Conakry : l’AFD accorde un financement de 10 millions d’euros au Fonds national de développement local

L’Agence Française de Développement (AFD) a accordé un financement de 10 millions d’Euros à l’Agence nationale de Financement des collectivités locales de Guinée.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire