JIM 2019 : Les Communes à l’école de la mutualité

JIM 2019 : Les Communes à l’école de la mutualité

En prélude à la 133ème édition de la Fête internationale du travail, le savoir-faire des collectivités territoriales a été présenté lors de la journée d’information pour la mutualité acte 3, mercredi 24 avril 2019 à Yaoundé.

Afin de pallier au déficit de sécurité sociale des populations au sein de certaines collectivités territoriales décentralisées, des initiatives sont nées notamment dans la Commune d’arrondissement de Douala 5, tout comme à Edéa 1er. Il s’agit en effet de la mise en place de mutuelles, dont les objectifs restent l’appui conséquent social en termes de services essentiels.

Au sein de la Commune de Douala 5ème, est présente la Mutuelle sociale communautaire (MUSOCOM) dont les missions sont reparties autour d’une microfinance communautaire, assurance-santé. Pour ce faire, les souscripteurs résidents de la commune doivent être détenteurs d’une carte de mutualiste afin de bénéficier des avantages au sein des formations hospitalières, allant de 50 à 75% par exemple. Ainsi, les ménages aux revenus modestes, trouvent leurs comptes dans la satisfaction de leurs besoins à petit prix dans leur municipalité et même au-delà selon un canevas. Cette mutuelle est accompagnée par le Fonds régional de promotion de la santé du Littoral, et la GIZ depuis sa création en 2009. Les cotisations vont de 2000FCFA frais d’adhésion pour un groupe de 4 à 10 personnes, 6000FCFA annuellement par personne, et un corpus d’avantages au sein des formations hospitalières et autres prestations.

Que l’on soit élève ou commerçant, les cibles des mutuelles sont diversifiées. Le Président du Comité d’organisation de la Journée d’information pour la mutualité camerounaise, AKOA AKOA Samuel, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’indicateurs de performances au sein des collectivités territoriales décentralisées en partenariat avec le MINDDEVEL, pour une mise en lumière des résultats efficients des mutuelles. La MUSOCOM a été mise en place sous l’égide du Maire de Douala 5ème  de regrettée mémoire Françoise Foning, sur délibération spéciale du Conseil municipal en Novembre 2009.

Précedent Agriculture et Élevage : Le recensement général des ressources exploré
Suivant Région de l’Adamaoua : Bientôt un port sec à Ngaoundéré

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Monde

France : Les communes de Rosny-sur-Seine et Buchelay créent une police municipale conjointe

C’est la substance d’une décision commune prise le 24 février 2019. Le service sera mis en place l’été prochain comptera cinq agents.

Actu Cameroun

Extrême-nord- projet PAPE : les communes traînent le pas

Lancé en mars 2017, le projet est financé à 90% par l’Union européenne. Les communes quant à elles doivent mobiliser 10% de l’enveloppe. Sur les 7 communes ciblées seule une

Actu Cameroun

HIMO-PNDP: les projets prennent corps sur le terrain

Depuis le lancement officiel du volet à Haute intensité de main d’œuvre (HIMO) du Programme national de Développement Participatif (PNDP) le 03 novembre 2015, en présence d’Annick Girardin, Secrétaire d’Etat

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire