QUEBEC : Pierre Moreau répond aux opposants

QUEBEC : Pierre Moreau répond aux opposants

Le ministre québécois des Affaires municipales a tenu à répondre le 15 janvier 2015 au Collectif Touche pas à mes régions, qui dit ne pas comprendre les objectifs de la décentralisation que le gouvernement Couillard met en œuvre dans cette province du Canada qui vient d’adopter un pacte fiscal et qui a du mal à avaler les réformes en cours. Touche pas à mes régions est un groupe de sept régions qui souhaite défendre les intérêts régionaux de la province, et qui s’oppose notamment à l’abolition des Conférences régionales des élus (CRE) et des Centres locaux de développement (CLD). Décision néfaste pour l’économie aux yeux de cette coalition qui regroupe les sept composantes de l’Abitibi-Témiscamingue, du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord, de la Gaspésie-Îles- de-la-Madeleine, du Nord-du-Québec, de l’Outaouais et de Chaudière-Appalaches. Affaire à suivre…

Précedent MALI : Bientôt un forum économique
Suivant Décentralisation : Une stratégie nationale pour corriger les dysfonctionnements

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 343 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il a dirigé le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la WebTv www.villesetcommunes.tv de 2011 à 2020.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Municipales 2020: Paris réussi pour Anne Hidalgo!

La première femme élue maire de Paris en 2014 a profité des faiblesses et des errements de La République en marche, dont la campagne pour conquérir la capitale aura été

Actu Afrique

Cameroon: living together in the North West and South West regions

African Traditional Rulers offer to mediate the Anglophone crisis by providing a traditional and sustainable solution. The Pan African Council of Traditional and Customary Authorities, PACTCA, has expressed its readiness

Actu

Brésil : un million d’arbres seront plantés au cours des six prochains mois !

En réponse à la politique en faveur de la déforestation du président brésilien Jair Bolsonaro, Ecosia s’est engagé à planter un million d’arbres au cours des six prochains mois. Ce

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire