Primaires démocrates aux Etats-Unis : Comment se déroule le « Super Tuesday » ?

Primaires démocrates aux Etats-Unis : Comment se déroule le « Super Tuesday » ?

Le parti démocrate doit désigner son représentant face à Donald Trump en Novembre 2020, lors de la présidentielle. Du processus des délégués au mode du scrutin, comment se passe cette élection générale primordiale en terre américaine apparue en 1988? Villes & Communes vous éclaire.

Comprendre le concept du « Super Tuesday »

Les primaires démocrates sont un processus de quatre mois pendant lesquels les cinquante Etats fédéraux et sept territoires américains se prononcent, chacun leur tour, sur les candidats des deux formations politiques majeures : Les républicains et les démocrates. Chacun de ces scrutins est indirect : les électeurs ne votent pas pour leurs candidats, mais pour des délégués qui, eux, sont « assignés » aux candidats. Pour l’heure, quatre Etats ont déjà exprimé leur choix : l’Iowa, le New Hampshire, le Nevada, et la Caroline du Sud. Sur les 3 979 délégués, 155 ont été distribués pour le moment.

Puisque Trump est républicain et aux commandes de l’Etat, c’est aux démocrates de désigner leur challenger par le biais des primaires.

Y’a-t-il un chiffre magique pour être investi ?

En effet, pour décrocher l’investiture, un candidat doit afficher une majorité absolue, soit 1 991 de ces délégués, assignés proportionnellement aux scores engrangés dans chaque primaire. Or 1 357 délégués seront attribués lors du seul Super Tuesday.

Ce mardi, de la pointe nord-est des Etats-Unis jusqu’au milieu du Pacifique, le Super Tuesday concerne quatorze Etats, ainsi que les îles Samoa américaines et les électeurs démocrates vivant à l’étranger qui peuvent, eux, se prononcer jusqu’au 10 mars 2020 selon la loi américaine.

En quoi est-ce si important ?

Le nombre d’Etats votant lors de cette journée spéciale peut changer d’une élection à l’autre : treize scrutins étaient ainsi organisés pour l’investiture démocrate en 2016 par exemple. Il y a quatre ans, la Californie avait organisé ses primaires en juin. Mais les dés étaient jetés quand les démocrates californiens s’étaient rendus aux urnes : Hillary Clinton avait été donnée vainqueure des primaires avant même la tenue du vote. Cette année, cet Etat très riche en délégués a donc choisi d’avancer son vote et de rejoindre le Super Tuesday.

En outre, Les Etats du Super Tuesday reflètent la diversité sociale et économique du pays. Alors que la course à l’investiture démocrate est marquée par une fracture entre l’aile gauche du parti et son versant modéré, les candidats ont l’occasion de démontrer qu’ils peuvent séduire partout, ou, au contraire, de voir exposée au grand jour leur incapacité à convaincre des électeurs aux profils assez variés pour avoir une chance d’accéder à la Maison Blanche.

Précedent Israël : Benyamin Netanyahou sort vainqueur des législatives
Suivant Primaires démocrates : Les enjeux du « Super Tuesday » aux Etats-Unis

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 831 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Monde

Covid19 : Emmanuel Macron sollicite les maires pour les masques grand public

Lors de sa quatrième allocution en lien avec la pandémie lundi 13 avril 2020, le président français, en appelle aux élus locaux. Il souhaite notamment que chaque habitant dispose d’un

Actu Monde

France -Marne : Des puces électroniques dans les poubelles de 153 communes

À partir de ce mois d’avril, 153 communes de quatre communautés de communes de l’Est de la Marne vont avoir des puces dans leurs poubelles.

Actu Monde

Ireland: Belfast council votes against prosecution of pills online

The council believes that abortion should be regulated like any other medical care and not by criminal law. A mother in Northern Ireland will face prosecution next month in a

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire