JUSTICE FISCALE : Les OSC auprès des Communes

JUSTICE FISCALE : Les OSC auprès des Communes

Identifier et analyser les questions liées à la justice fiscale au Cameroun constitue le nouveau centre de plaidoyer que les OSC sous la coupe de Dynamique Citoyenne entendent mener sur le terrain dans les prochains mois. Dans le but de donner un contenu multiforme à cette action, plusieurs corps de métiers ont été représentés au cours d’un atelier organisé les 16 et 17 janvier 2015 à Yaoundé. Il y avait à ces assises des OSC spécialisées dans la fiscalité locale et la gouvernance locale comme Afroleadership, les enseignants regroupés dans le Groupement pour l’Education et les Investissements, qui porte le projet “Jeunes de ma commune citoyens et volontaires” dans le département du Mfoundi, les syndicats d’enseignants, mais aussi des organisations engagées sur les questions liées aux industries extractives. Les travaux portaient sur des thématiques variées. L’historique et les justifications de la campagne pour la justice fiscale en Afrique et au Cameroun présenté par Jean Mballa Mballa qui dirige le Centre régional africain pour le développement endogène et communautaire (CRADEC). Les participants ont aussi eu droit aux éclairages spécifiques sur la fiscalité. C’est ainsi que M. Charlie Martial Ngounou Conseiller technique d’Afroleadership, OSC partenaire de l’Association Internationale des Maires Francophones dans le processus de modernisation de la chaîne budgétaire et comptable des communes, a entretenu les participants sur les liens entre fiscalité/justice fiscale et les secteurs/domaines/thématiques de développement.

M. Yannick Mbeze Zé représentant la Direction générale des impôts, s’est étendu sur les modalités de financement du développement au Cameroun. Il a alors présenté les mécanismes de mobilisation des ressources budgétaires propres au Cameroun. A ce titre, il a sensibilisé sur l’importance de la loi de finances 2015. Des travaux de groupe ont aussi été organisés au cours de cet atelier organisé grâce au soutien financier du Programme d’appui à la société civile (PASC) qui est le fruit d’un partenariat de la coopération Cameroun Union Européenne. Avant cela, les participants ont pu scruter les mécanismes en cours en matière de décentralisation fiscale au Cameroun. Exemples à l’appui, Michel Bissou, un des membres de l’équipe pédagogique, expert en gouvernance environnemental au sein du Réseau de lutte Contre la Faim au Cameroun, est revenu sur les enjeux et défis des ressources naturelles. L’on a ainsi évalué la contribution des industries extractives au développement local. Les différents textes juridiques qui régissent l’exploitation des ressources naturelles. En termes de leçon, les participants ont relevé l’importance du paiement citoyen des impôts. Tout comme, ils ont relevé une disparité dans la collecte des contributions fiscales au Cameroun.

Ce qui fait dire à certains que « dans les communes, l’on passe souvent sur les principaux opérateurs potentiels contribuables pour aller vers les pauvres qui doivent payer les droits de place dans les marchés en laissant de côté les grands opérateurs implantés dans les communes ». Une injustice qu’entend résoudre la coalition en cours de création.

Précedent Personnel du Sénat : Le SG annonce l’amélioration des conditions de travail
Suivant COMMUNES : De nouveaux transferts de compétences

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 301 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il dirige le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la chaîne de télévision www.villesetcommunes.tv.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Georges Elanga Obam : « Le cadre normatif de la commune pas toujours appliqué est un frein majeur à la décentralisation »

Le ministre de la décentralisation et du developpement local, a présenté de façon non exhaustive les difficultés quotidiennes de la commune camerounaise, à l’occasion des Assises Générales.

Actu Cameroun

Le rideau se baisse sur le salon international du livre de Yaoundé

L’acte 3 de ce rendez-vous littéraire organisé par le ministère des arts et de la culture, a été l’occasion pour les acteurs de la chaîne-livre, de joindre leur savoir-faire du

Actu

AGC: Le salaire des maires désormais conditionné à l’obligation de résidence!

Il s’agit d’une des annonces fortes du Premier Ministre Joseph Dion Ngute, à l’occasion des Assises Générales de la commune du 6 au 7 février 2019 à Yaoundé.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire