Des contrats résiliés à Mbanga-Bakoko

Des contrats résiliés à Mbanga-Bakoko

Le 07 mars 2014, Jean Claude Mbwentchou, le ministre de l’Habitat et du développement urbain (Minhdu) a notifié la fin de leurs contrats à six entreprises adjudicataires du marché de construction des 1175 logements sociaux de Mbanga-Bakoko à Douala III. Car trois ans après l’obtention du marché, elles n’étaient à 30% d’exécution, mettant à mal les effets d’annonce du gouvernement.

Au cours de la visite qu’il effectuée sur le terrain, M. Mbwentchou a évalué le projet de 680 logements que devrait construire une entreprise chinoise. 10 des 33 immeubles attendus sont en chantier, a pu constater le Minhdu. L’occasion pour lui de rappeler qu’ils participent de l’objectif de 10 000 logements que s’est fixé le gouvernement. En plus des 1175 de Mbanga-Bakoko et des 680 confiés aux Chinois, Yaoundé devrait accueillir 680 autres, tandis que les villes de Bamenda, Limbé, Sangmélima et Bafoussam bénéficieraient de 50 chacune.

Ces logements à construire ou construits, coûtent, a rappelé le ministre, 16 et 23 millions de francs respectivement pour les appartements à 3 et 4 chambres. Un montant dissuasif pour les couches moyennes qui étaient normalement les bénéficiaires présumés de ces investissements, comme la commission ad hoc mise sur pied pour la vente des premiers spécimens a pu s’en rendre compte. Ce qui a poussé le Minhdu à envisager, depuis février dernier, une vente à tout type d’acquéreur. Afin, dit-il “de constituer un revolving fund à injecter dans les nouveaux livrables”.

Précedent France : Pauvreté en cascade dans les grandes villes
Suivant Douala valorise le recyclage

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 301 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il dirige le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la chaîne de télévision www.villesetcommunes.tv.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

BAFOU – DSCHANG : Le village pleure la reine-maire

Chefs traditionnels, notables, élites politiques et populations s’accordent sur le fait que la disparition de « Ma’a Meffo Nkonla’ah » est une grande perte pour le département en particulier et

Actu Cameroun

Autoroute Yaoundé-Nsimalen : Les études d’aménagement ont démarré

Ces études sont réalisées par la MAETUR avec l’appui technique de l’ONU-HABITAT. Leur livraison est prévue en juin 2019 pour un délai d’exécution de 15 mois.  Le ministre de l’Habitat

Actu

Yaoundé : Le Préfet du Mfoundi suspend la police municipale !

Le Chef de terre du département du Mfoundi a annoncé l’interdiction mercredi 13 février 2019, pour mettre fin aux affrontements entre usagers et forces municipales.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire