250 millions pour les « élobis »

250 millions pour les « élobis »

Le Comité de pilotage du Programme de valorisation des bas-fonds (Pvbf) du ministère de l’Agriculture et du développement rural (Minader) s’est réuni le 24 janvier 2014 à l’effet d’examiner et valider le plan d’actions 2014. Le Budget d’investissement public (Bip) allouera 250 millions de Fca au Pvbf pour le compte de la nouvelle année. Cet argent servira à aménager les petits périmètres irrigués (Ppi) et grands périmètres irrigués (Gpi), doter les Gpi en infrastructure set équipements de transformation, appuyer les producteurs (pour la plupart réunis en Gic et coopératives) en intrants agricoles, construire 120 étangs piscicoles.

Pour rappel, le Pvbf, qui vise à augmenter la production maraîchère et vivrière de contre-saison à travers l’aménagement de 3 000 ha de bas-fonds sur 4 ans, est entrée dans sa phase depuis 2011.

Précedent L’Afd prête 52 milliards au Cameroun
Suivant 2 milliards disponibles en 2014

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 343 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il a dirigé le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la WebTv www.villesetcommunes.tv de 2011 à 2020.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Commune de Douala 5ème : Démission surprise d’Elimbi Lobè

Le conseiller municipal SDF Abel Elimbi Lobè, a présenté sa lettre de démission le 16 octobre 2018, à sa hiérarchie. Le conseil municipal a déposé sa démission à la surprise

Actu

Maroua 1er : Le torchon brule entre le Sous-Préfet et les tenanciers de Snack-Bars

L’autorité administrative n’y est pas allée de main morte contre les opérateurs du commerce de nuit vendredi 17 juillet 2020. En effet, le Sous-Préfet Joseph Densou a apposé des scellés sur

Actu Cameroun

Appui aux municipalités : le Cameroun et l’Allemagne s’allient

Un accord cadre a été signé le 18 juin  à Yaoundé entre le FEICOM et la GIZ. Objectif principal, l’amélioration des recettes propres des communes. Le directeur général du FEICOM

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire