Décentralisation : le Cameroun à l’école britannique

Décentralisation : le Cameroun à l’école britannique

La Grande-Bretagne qui détient une expérience indéniable en la matière souhaite faire profiter au Cameroun son expertise. C’est dans ce cadre que le ministre d’Etat britannique Harriet Baldwin a eu un échange nourri, avec le patron de l’administration territoriale Réné Emmanuel  Sadi mardi 13 février.

Comment le modèle de décentralisation de la Grande-Bretagne peut-il inspirer le Cameroun ? C’était la grande question au centre des pourparlers entre M. Sadi et son homologue britannique chargée du Développement international ce 13 février. Le tête à tête a été l’occasion pour le ministre de l’administration territoriale, de dresser le bilan du processus de décentralisation implémenté au Cameroun, par le biais notamment du transfert des compétences aux collectivités territoriales initié depuis 2010. Les bases de responsabilités décentralisées étant encore dévolues aux communes, il est question pour le Cameroun, de mettre en place les instances régionales.

La Grande-Bretagne qui détient une expérience indéniable en la matière souhaite faire profiter au Cameroun son expertise. En outre, le modèle britannique se distingue des autres formes de décentralisation par une nette séparation des tâches et niveaux : il s’agit d’une séparation des pouvoirs et d’une hiérarchie formelles. Ce pays a accordé à ses régions des compétences, un pouvoir législatif et une autonomie financière effectifs. En raison du nombre restreint d’autorités locales, la décentralisation britannique ne comporte que 2 niveaux à savoir le conté et le district.

Par ailleurs, Mme Harriet Baldwin, qui était accompagnée du haut-commissaire de Grande-Bretagne au Cameroun, S.E. Rowan James Laxton, a notamment évoqué la dévolution du pouvoir aux différentes structures bénéficiaires dans son pays, qui est étalée au sein de divers domaines notamment les transports, culture et monuments, l’environnement et les services sociaux.

           

Précedent Afrique du Sud : Jacob Zuma démissionne
Suivant Sénatoriales 2018 : ELECAM prépare le terrain

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 914 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Logements sociaux : Les chantiers de Ngaoundéré bientôt livrés

Ces travaux de logements gérés par un opérateur marocain, sortirons de terre d’ici décembre 2018. Principale donnée issue des dernières visites du MINHDU dans l’Adamaoua, le 22 septembre 2018. La

Actu

Congo – Environnement: Des déchets pétroliers devenus des engrais bio!

 Au Congo-Brazzaville, une entreprise visitée le 3 juin 2019 par les pouvoirs publics, traite les résidus d’hydrocarbures sans les incinérer ni les enfouir pour les transformer en engrais bio.

Actu Cameroun

Décentralisation : HE-GTD et CIFADDEG main dans la main

Les deux structures ont signé une convention de partenariat le 21 Février à Yaoundé, portant sur l’organisation d’un colloque sur les cinq premières années du sénat, et la naissance d’un

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire