Maroc : le Fonds d’équipement communal aide les communes défavorisées

Maroc : le Fonds d’équipement communal aide les communes défavorisées

Une nouvelle initiative d’accompagnement est lancée par l’organismes en vue de déclencher le développement des communes à faible revenus et de mobiliser des ressources financières pour  des infrastructures et des services sociaux de base.

Le Fonds d’équipement communal (FEC) a récemment lancé un appel d’offres ouvert portant sur la réalisation de prestations au profit des communes à ressources financières limitées. Les régions ciblées sont Draâ-Tafilalet, Dakhla-Oued Ed Dahab, Guelmim Oued Noun, Laâyoune-Sakia El Hamra, Marrakech-Safi et Souss-Massa. Ces apports comportés dans les nouvelles initiatives d’accompagnement financier et technique prises par le Fonds, portent sur une offre de financement concessionnel de projets d’une grande dimension sociale susceptibles d’avoir des retombées directes sur l’amélioration des conditions de vie des populations. L’initiative du FEC naît à un  moment où l’environnement est marqué par les réformes menées dans le cadre de la régionalisation avancée. Ces réformes se traduisent par un accroissement des compétences des collectivités territoriales et le foisonnement des besoins en investissement.

Le Fonds d’équipement communal a  durant les dernière années, œuvré  pour le renouvèlement de son approche du financement pour accompagner les grandes mutations du développement local et pour faire face aux défis qui en découlent. Actuellement, l’enveloppe des prêts attribués au titre de l’année 2018 s’élève à près de 2,3 milliards de dirhams, pour le financement de 50 projets. Ceci pour un volume global d’investissement de près de 13,5 milliards de dirhams.
Cependant le Fonds œuvre davantage pour faire profiter le maximum de ses offres aux communes rurales à ressources financières limitées. Recours est fait  au mécanisme d’accompagnement de ces collectivités territoriales par le renforcement des capacités opérationnelles des communes concernées, à travers la mise à leur disposition de l’expertise, favorisant ainsi la préparation et la bonne exécution des projets financés.
Pour la mise en œuvre de la composante accompagnement de cette offre, le FEC met à la disposition des communes concernées des experts pour mener auprès d’elles des prestations d’assistance à maitrise d’ouvrage (AMO).
L’objectif du FEC, à travers cette nouvelle initiative d’accompagnement, est de déclencher le développement des communes concernées, de mobiliser des ressources financières pour le financement des infrastructures et des services sociaux de base.

 

Précedent Parlement : la session ordinaire de Juin ouverte
Suivant Collectivités territoriales: réflexions sur la GRH

Auteur

Nadia Dicka Lobe
Nadia Dicka Lobe 98 Articles

Journaliste passionnée, elle fait ses débuts en presse écrite, puis en radio. Au fil du temps elle se familiarise avec la rédaction web. Récemment son travail est axé sur les questions de décentralisation, de gouvernance locale et de développement local.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Mali – Changement climatique: L’UNESCO appuie l’ONG IWENE

Pour la promotion d’une éducation environnementale afin de préserver la réserve de biosphère de la boucle du Baoulé, l’Organisation des Nations unies pour la science et la culture (UNESCO) et

Actu Afrique

Mali : La mairie de Bamako 3 interdit la marche des syndicats de la police nationale

Informée de l’action des syndicats de la police nationale le 22 novembre 2018 pour réclamer leur droit, la mairie a opposé une fin de non-recevoir à l’action des policiers. L’organisation

Actu

Maroc – Laâyoune : la programmation de l’excédent budgétaire réel de 2018 approuvée

Le Conseil provincial de Laâyoune, réuni lundi 14 janvier 2019 en session ordinaire, a approuvé le projet de programmation de l’excédent budgétaire réel au titre de l’exercice 2018, estimé à

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire