Mali : un scrutin présidentiel transparent le 29 juillet

Mali : un scrutin présidentiel transparent le 29 juillet

C’est la substance du message délivré à la presse le 17 mai, par le Secrétaire général du ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation, Baba Hamane Touré.

Durant la conférence de presse tenue dans les locaux dudit ministère, Baba Hamane Touré a rassuré les uns et les autres sur toutes les dispositions prises pour un bon déroulement du scrutin présidentiel du 29 juillet. Pour une bonne tenue des élections, le gouvernement veille au retour de l’administration, à la sécurisation des bureaux de vote et des électeurs pour une élection crédible et transparente.

Selon le propos du Secrétaire général, tous les actes législatifs, réglementaires ont déjà été pris et publiés, le matériel électoral étant sur place, tout ce qui reste à acquérir, ce sont les cartes d’électeurs biométriques qui sont le principal ‘’hic’’ de ce scrutin. Une autre inquiétude de la population est l’acquisition des cartes d’électeurs dans les délais. Baba Hamane Touré a affirmé que celles-ci seront acquises et distribuées dans la première semaine du mois de juin. « Au-delà du fait sécuritaire, je ne comprends pas ce qui peut nous empêcher d’aller aux élections le 29 juillet 2018 », a rassuré le Sg du MATD.

L’échéance électorale survient après l’innovation établie dans la nouvelle loi électorale. A ce sujet, l’hôte du jour confie que c’est la première fois qu’on prévoie dans la loi électorale une plus grande implication des partis politiques dans la création, l’emplacement, la gestion des bureaux et des bulletins de vote. Les partis politiques vont intervenir pour signer ou contresigner le bulletin que chaque électeur prendra et mettra dans l’urne. « Il n’y aura d’élection transparente que celle prévue pour le 29 juillet prochain au Mali », indique M. Touré avant de relever que toutes les règles transparentes qui ont été arrêtées en assemblée avec les formations politiques, les organisations de la société civile, seront appliquées pour les élections du 29 juillet.

 

Précedent  South West: Bangem Mayor kidnapped
Suivant Résilience: les municipalités de l'Extrême Nord en conclave

Auteur

Nadia Dicka Lobe
Nadia Dicka Lobe 98 Articles

Journaliste passionnée, elle fait ses débuts en presse écrite, puis en radio. Au fil du temps elle se familiarise avec la rédaction web. Récemment son travail est axé sur les questions de décentralisation, de gouvernance locale et de développement local.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Mauritanie : élections locales décisives avant la présidentielle

Les mauritaniens ont été appelés aux urnes le samedi 1er septembre 2018, à la faveur des élections législatives et régionales, sensées redessiner la carte politique du pays. Pour la circonstance,

Actu Afrique

Casablanca abrite la 1ère édition africaine de Smart City Expo

L’annonce a été faite par le maire de Casablanca, Abdelaaziz Omari lors d’une conférence de presse tenue le 13 avril 2016 pour présenter cette manifestation. Trois jours durant, la métropole

Actu Afrique

Côte d’Ivoire-Enregistrement des naissances et décès : Les maires s’imprègnent des nouveaux mécanismes

Pour combler les insuffisances et failles de son état-civil, la Côte d’Ivoire s’est dotée en 2018 d’une nouvelle loi (N°2018 du 19 novembre 2018) qui apporte des aménagements majeurs au

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire