Guinée-Conakry: Tenue du 3ème forum régional sur le développement local en zones extractives

Guinée-Conakry: Tenue du 3ème  forum régional sur le développement local en zones extractives

Après les deux premières éditions organisées au Burkina Faso et au Ghana, la Guinée a abrité  le troisième forum régional le 4 décembre 2018.

«Le renforcement du développement local et du pouvoir économique des femmes et des jeunes en zone extractive», a été le thème central de cette troisième édition dont le coup d’envoi a été donné par le ministre guinéen des Mines et de la Géologie.

 

Dans son intervention, le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba a rappelé que depuis 2010, le gouvernement guinéen s’est engagé résolument à opérer des réformes sur le plan réglementaire et législatif afin que les communautés locales et l’ensemble des populations guinéennes, surtout les femmes et les jeunes, puissent bénéficier des retombées de l’exploitation minière.

 

De plus, selon le ministre Magassouba les investissements dans le secteur extractif en Afrique de l’Ouest, devraient servir de catalyseur pour la croissance économique et le développement des communautés qui vivent en périphérie des installations minières.

 

En outre, le ministre Magassouba a annoncé que d’importantes ressources provenant des redevances minières comme le prévoient les textes en la matière seront mises à la disposition des collectivités pour enclencher leur développement économique et social.

 

Dans son allocution, la Directrice de CECI-Guinée, Rachel Gomez Camara a rappelé que ce forum s’est déroulé dans le cadre de la composante 3 du Projet d’Appui à la Gouvernance et à la croissance économique durable en zone extractive, abrégé AGCEDE qui porte sur le partage d’expériences, de connaissances et de bonnes pratiques. Et d’ajouter que le projet AGCEDE est financé par Affaires Mondiales Canada et mis en œuvre par le consortium EUMC-CECI au Burkina, au Ghana et en Guinée pour une durée de six ans.

 

Enfin, pour Rachel Camara, il a été question, entre autres, d’examiner et discuter des différents aspects complémentaires du développement local efficace dans les zones extractives, y compris la participation et l’inclusion, la transparence, la collaboration multipartite et les fonds de développement minier; discuter et partager des idées pour accroître les avantages des activités extractives pour les communautés directement touchées, en particulier dans le domaine des achats locaux.

 

Source : guineenews.org

Précedent Commune de Dschang : L’extraction des biogaz envisagée comme réponse aux déchets ménagers
Suivant Mauritanie-G5 Sahel: Signature d’une convention pour l’appui du développement local

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Foumban: 700 hectares de terre attribués aux Réfugiés

Le lancement de cette initiative du Sultan Roi des Bamoun Ibrahim Mbombo Njoya, a eu lieu le 8 juillet 2020. Le programme qui s’adresse aux déplacés et réfugiés des régions

Actu Cameroun

Kribi: 12 cas de Choléra dans le village de Londji

Du 4 mai 2018 au 22 janvier 2020, 2303 cas ont été signalés, pour 197 confirmés selon les statistiques nationales. Mais la résurgence de cette maladie hydrique ces derniers mois

Actu Monde

Protection de l’Environnement : La Nouvelle-Calédonie interdit l’utilisation des sacs plastique à usage unique

Depuis le 1er Aout 2019, les commerçants n’ont plus le droit de distribuer à la caisse des magasins ou sur les marchés des sachets ou des sacs cabas en plastique.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire