CEMAC: L’AIMF pose les jalons d’une communauté d’acteurs locaux

CEMAC: L’AIMF pose les jalons d’une communauté d’acteurs locaux

La première Conférence des maires de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC) s’est tenue du 15 au 16 janvier 2016 à Yaoundé avec le soutien de l’Association internationale des maires francophones (AIMF) et de l’Union européenne.

La rencontre ouverte à Yaoundé par René Emmanuel SADI, ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation s’articulait autour de deux thématiques : « autonomie financière » et « vivre ensemble » dans les villes de Bangui, Douala, Pointe-Noire, Libreville, N’Djaména. La rencontre de Yaoundé s’inscrit dans le cadre du Partenariat stratégique signé entre l’AIMF et la Commission de l’Union Européenne en 2015. L’un des objectifs de ce programme pluriannuel est ainsi de contribuer à renforcer et structurer les Associations sous régionales d’Autorités locales qui vont relayer les positions de leurs membres au niveau national et régional. Il est question à travers de Partenariat de soutenir les Autorités locales et leurs Associations (nationales et régionales) des pays partenaires de l’Union européenne pour qu’elles améliorent leurs compétences et qu’elles contribuent aux processus de décision politique au niveau national, régional et mondial en y intégrant les enjeux qui leur sont propres.

Le Partenariat 2015-2020 contribuera aussi à renforcer et structurer les Associations sous régionales d’Autorités locales qui vont relayer les positions de leurs membres au niveau national et régional. C’est à ce titre que la Première Conférence des maires de la CEMAC avait pour enjeu immédiat la sensibilisation des acteurs sur la nécessité d’une meilleure prise en compte des préoccupations et avis des Autorités locales dans la définition des politiques publiques qui impactent la planification et le financement du développement local.

La Conférence a été organisée en présence de Françoise COLLET, Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Cameroun, Pierre BAILLET, Secrétaire permanent de l’AIMF, et Gilbert TSIMI EVOUNA, Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé.

Précedent France : fusion de 18 communes
Suivant Commune de Ngwei: les communautés locales désarmées face à l’exploitation illégale des forêts

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 299 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il dirige le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la chaîne de télévision www.villesetcommunes.tv.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Gouvernance forestière : Un ouvrage sur l’Afrique Centrale en chantier

Plusieurs experts sont mis à contribution pour la publication d’un ouvrage collectif visant à mettre un accent particulier sur la problématique de gouvernance forestière en Afrique Centrale. Les processus de

Actu Afrique

Algérie-Union Européenne: Un programme d’appui au développement local lancé

Un programme spécial au développement local durable et aux actions sociales PADSEL-NOA dans le nord-ouest du pays, a été lancé lundi 29 octobre 2018 à Alger. Ce programme vise à

Actu Afrique

Sénégal : sept ans de prison requis contre le maire de Dakar, accusé de détournement

C’est la sentence requise, vendredi 16 février devant le tribunal correctionnel contre le député-maire de Dakar, Khalifa Sall, jugé avec sept de ses collaborateurs dans le cadre de la gestion

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire