« Le maire est un centre de pressions »

Simon Oumarou, Maire de Mbe

« Heureusement, quand je suis arrivé à la tête de la mairie, les recrutement ont été gelés. Sinon, nos besoins ont déjà été consignés dans des dossiers et nous attendons l’autorisation de pouvoir recruter pour nous en servir. […] Nous comptons nous fier au tableau des emplois-types communaux produit par le Minatd le moment venu.[…]

Le maire est un centre de pressions de toutes sortes. On fait avec. On a des pressions politiques, car il y a tel qui veut caser un cousin ou une nièce. Mais on en a aussi au niveau familial. On te demande:” tu as recruté combien de personnes depuis que tu es maire?” […]

“On n’a pas été promu”. “On n’a pas été médaillé”. Tout ça retombe sur le maire qui ne doit surtout pas dire qu’il manque d’argent. Ces petits coups ne manquent pas. Maintenant, c’est au maire de savoir les gérer pour ne pas se laisser asphyxier. »

Précedent Emplois-types communaux : pour plus d’efficacité
Suivant Pouvoirs locaux : Quelle place aujourd'hui?

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Dossiers

Le nouveau bureau de Cglua

L’assemblée générale élective de Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (Cglua) s’est tenue le 07 décembre 2012 dans l’amphithéâtre du palais des congrès de l’hôtel King Fahd Palace. Le bureau

Dossiers

Initiative: Une équipe de militants

Derrière le programme Erela se cachent des hommes et femmes qui croient dur comme fer que le salut de l’Afrique passe par une meilleure appropriation des langues nationales. L’équipe que

Dossiers

« Etre les inventeurs de l’avenir »

Anicet Akoa, Maire de Ngoulemakong et Vice-président des Cvuc Quel regard posez-vous sur le rôle de la catégorie d’élites à laquelle vous appartenez dans la construction récente du Cameroun? Je

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire