Mobilité urbaine: Medellin au coeur de projets innovants

Mobilité urbaine: Medellin au coeur de projets innovants

Escalators mécaniques, métro-câbles, télécabines etc. sont  les moyens de transport mis en place pour dompter le relief accidenté de la ville de Medellin. 

Le visiteur qui arrive dans la ville de Medellin est marqué par une le relief vallonné. Des pentes raides qui se présentent comme un obstacle pour la circulation des citoyens. C’est pourtant ces obstacles qui font l’originalité de la ville de Medellin. Comme l’illustre bien les modes de transport public dans la Comuna 13, un quartier réputé pauvre et ancien fief des éléments des Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC). Dans de ce quartier situé sur une colline, avec des routes quasi-inaccessibles, il régnait jusqu’à la fin 2002 un climat d’insécurité général. Les principaux habitants se recrutent parmi la classe populaire pauvre qui n’a pas pu trouver un toit dans le centre ville de la commune.

Le long du parcours qui mène à leur lieu d’habitation au terme d’une longue journée de travail, les rackets, les viols et agressions constituaient le lot quotidien. Mais depuis 2012, ces situations sont devenues un triste souvenir pour les populations. Les autorités de la commune ayant optées pour un projet de construction d’un escalator mécanique afin d’améliorer les conditions de mobilités des habitants de ce bourg.

Transport gratuit pour pauvre

C’est Alonso Salazar, maire de la commune de 2008 à 2012 qui porte ce projet futuriste. Les travaux commenceront en 2009 et sont entièrement livrés au terme du mandat. L’ouvrage présente les caractéristiques pharaoniques : 1 260 mètres divisés en six sections. 1 483 personnes en moyennes utilisent ce mode de transport gratuitement au quotidien. Soit en moyenne 266 949 personnes durant les six premiers mois de mise en service de l’escalator. Ce mode de transport offre par ailleurs un gain de temps significatif pour les usagers.

Cette innovation du maire Alonso Salazar permet la traversée des quartiers en 6 minutes contre 40 minutes avant le lancement des travaux. L’infrastructure vient s’ajouter à un vaste programme de développement du réseau des transports publics, à partir d’un réseau de métro existant. Toujours en signe d’innovation, les autorités ont su développer depuis 2008 un métrocâble. La particularité au delà de l’inclusion sociale est que ce système de transport public permet de dompter le relief accidenté de la ville. Il s’agit d’assurer le transport urbain par un système de télécabines sur les modèles des stations de skis. Ici, il est possible de transporter en 10 ou 15 minutes 130 000 habitants sur une distance de 3 km. Alors que par le passé, il faillait plus d’une heure pour parcourir la même distance.

Des convoitises  

Pour assurer définitivement fluidité en matière de circulation au sein de la commune de Medellin, la municipalité va bénéficier d’un financement obtenu en 2009 par l’Etat auprès de l’Agence française de développement pour une durée de 20 ans. Il s’agit d’un montant  de 250 millions de dollars soit 125 milliards de F CFA pour le financement des infrastructures de transport. Notamment, la construction d’une ligne de tramway sur pneus de 4,2 km et de deux nouvelles lignes de métro câbles dans le cadre des plans urbains intégraux. Ce projet  touche directement 33 quartiers réputés enclavés  et où résident près de 400 000 personnes.

Une politique de développement des transports urbains, orientée exclusivement sur l’inclusion social de l’ensemble des couches de la population de la commune. Cette amélioration des conditions de vie des populations locales suscite d’ailleurs des convoitises de certaines villes du Sud. A commencer dans le continent Latino-Américain. Les autorités de la ville de Rio de Janeiro rêvent par exemple étendre cette technologie dans les Favelas, l’équivalent des Barrios (quartiers pauvres) de Medellin, face aux énormes  difficultés de transport public au Brésil.

Précedent Medellin: investir dans l'éducation et la culture
Suivant Charlie Martial Ngounou : L’expert qui porte SIM_ba à bout de bras

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Dossiers

Coopération : les légions étrangères

Des délégations d’élus de Chine, de Turquie et d’Amérique latine ont fait le déplacement de Dakar pour échanger avec leurs homologues africains. Le comité d’organisation d’Africités a jusqu’à la dernière

Actu

Insalubrité à Yaoundé : la crise des ordures en urgence !

L’insalubrité galopante dans la capitale politique est une équation majeure à résoudre pour tous les acteurs. De nombreux espaces continuent d’être l’objet d’un décor des plus nauséabonds. Incursion au cœur

Dossiers

Assemblée Nationale : La crise anglophone invoquée en ouverture de session ordinaire

La crise sociopolitique qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, a été mentionnée par le doyen d’âge de la Chambre haute lundi 12 mars 2019, à l’occasion de

1 Commentaire

Laisser un commentaire