Bangangté: Premier séminaire Erela

Organisé du 01 au 14 août 2012 dans les locaux du Collège évangélique Thomas Noutong de Bangangté, le premier séminaire des Ecoles rurales électroniques en langues africaines (Erela) a réuni 36 participants sur les 80 pré-inscrits. A l’issue d’un test organisé par les encadreurs, près de 50 personnes ont été recalées.Ce séminaire, placé sous la supervision du professeur Maurice Tadadjeu, a connu la participation des enseignants suivants : Pr. Etienne Sadembouo, Pr. Gabriel Mba, Dr Gabriel Djomeni, Cécile Mballa et Laurence Ngoumamba.

Les cours, répartis en 4 sessions de 2 heures, portaient sur la Théorie pédagogique, l’Informatique appliquée à la langue maternelle, la Pratique d’enseignement et la Pratique informatique. Au cours du séminaire, les encadreurs, sous la conduite du Comité de langue pour l’étude et la production des œuvres Bamiléké-Mə̀dʉm̂ bα (Cepom) ont rendu une visite de courtoisie aux autorités de la ville. L’Inspecteur d’arrondissement de l’Éducation de base de Bangangté est également venu sur le terrain se rendre compte des réalités du stage.

Lors de la cérémonie de clôture organisée dans la salle des fêtes de la mairie de Bangangté, les séminaristes ont présenté une série de cours modèles, donnant l’occasion aux autorités présentes d’apprécier la qualité des enseignements reçus. Edie-Carlès Tchanga Tatchou et Frédérick Arnaud Tougueun Njike ont été nommés superviseurs locaux du projet.

Omer Kuimi Tatchou, Président du Conseil académique du Cepom a déploré, pour souligner la principale difficulté qui a émaillé ce séminaire, «le manque d’intérêt que la communauté Medùmbà accorde à notre langue et culture. Malheureusement seules 7 personnes ont réagi pour à peine 250 000 F. Ceci revient à dire que le Comité de langue a tiré le projet par la queue et s’est même endetté pour que tout se déroule de façon acceptable »

Précedent Approach experienced in SADC
Suivant « La décentralisation offre l’occasion d’une planification équitable du développement »

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 330 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il dirige le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la chaîne de télévision www.villesetcommunes.tv.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Dossiers

Bafoussam : le montant des loyers divise les parties

La loi de 2009 portant sur la fiscalité locale, dans le cadre de la Décentralisation, est partiellement respectée dans la Mifi. Depuis 2009, les grands conseillers et le délégué du

Dossiers

Action syndicale: l’éternelle défense des intérêts des transporteurs

La précarité de l’emploi, l’absence de sécurité sociale, la lutte contre l’insécurité et la recherche du dialogue avec les autorités administratives constituent certains pans de l’action syndicale dans les transports

Dossiers

« L’université a quelque chose à apporter »

Dr Samuel Théophile Batoum-Ba-Ngoue Vice-Doyen chargé de la Recherche et de la Coopération, Faculté des Sciences juridiques et politiques de l’Université de Ngaoundéré Peut-on dire que les villes universitaires ont

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire