Bangangté: Premier séminaire Erela

Organisé du 01 au 14 août 2012 dans les locaux du Collège évangélique Thomas Noutong de Bangangté, le premier séminaire des Ecoles rurales électroniques en langues africaines (Erela) a réuni 36 participants sur les 80 pré-inscrits. A l’issue d’un test organisé par les encadreurs, près de 50 personnes ont été recalées.Ce séminaire, placé sous la supervision du professeur Maurice Tadadjeu, a connu la participation des enseignants suivants : Pr. Etienne Sadembouo, Pr. Gabriel Mba, Dr Gabriel Djomeni, Cécile Mballa et Laurence Ngoumamba.

Les cours, répartis en 4 sessions de 2 heures, portaient sur la Théorie pédagogique, l’Informatique appliquée à la langue maternelle, la Pratique d’enseignement et la Pratique informatique. Au cours du séminaire, les encadreurs, sous la conduite du Comité de langue pour l’étude et la production des œuvres Bamiléké-Mə̀dʉm̂ bα (Cepom) ont rendu une visite de courtoisie aux autorités de la ville. L’Inspecteur d’arrondissement de l’Éducation de base de Bangangté est également venu sur le terrain se rendre compte des réalités du stage.

Lors de la cérémonie de clôture organisée dans la salle des fêtes de la mairie de Bangangté, les séminaristes ont présenté une série de cours modèles, donnant l’occasion aux autorités présentes d’apprécier la qualité des enseignements reçus. Edie-Carlès Tchanga Tatchou et Frédérick Arnaud Tougueun Njike ont été nommés superviseurs locaux du projet.

Omer Kuimi Tatchou, Président du Conseil académique du Cepom a déploré, pour souligner la principale difficulté qui a émaillé ce séminaire, «le manque d’intérêt que la communauté Medùmbà accorde à notre langue et culture. Malheureusement seules 7 personnes ont réagi pour à peine 250 000 F. Ceci revient à dire que le Comité de langue a tiré le projet par la queue et s’est même endetté pour que tout se déroule de façon acceptable »

Précedent Approach experienced in SADC
Suivant « La décentralisation offre l’occasion d’une planification équitable du développement »

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 343 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il a dirigé le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la WebTv www.villesetcommunes.tv de 2011 à 2020.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

AGC 2019: Un nouveau mode d’élection des maires envisagé

Il s’agit d’une des réflexions posées dans le cadre de l’atelier numéro 1 portant cadre normatif et institutionnel de la commune le 7 février 2019.

Dossiers

Insalubrité à Yaoundé : la crise des ordures en urgence !

L’insalubrité galopante dans la capitale politique est une équation majeure à résoudre pour tous les acteurs. De nombreux espaces continuent d’être l’objet d’un décor des plus nauséabonds. Incursion au cœur

Dossiers

« Etre les inventeurs de l’avenir »

Anicet Akoa, Maire de Ngoulemakong et Vice-président des Cvuc Quel regard posez-vous sur le rôle de la catégorie d’élites à laquelle vous appartenez dans la construction récente du Cameroun? Je

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire