Plan d’urgence humanitaire : Paul Atanga Nji fait le point

Plan d’urgence humanitaire : Paul Atanga Nji fait le point

Le ministre de l’administration territoriale a donné un point de presse jeudi  04 avril 2019 à Yaoundé, pour présenter le 1er rapport du plan d’urgence dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Alors que nous entamons la 3ème année depuis la grève des enseignants et des avocats anglophones qui ont conduit à la crise sociopolitique qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, 152 000 familles au total se sont déplacées vers les régions de l’Ouest, du Littoral et du Centre. C’est que révèle le Ministre Paul Atanga Nji dans ses propos liminaires.  Il a ajouté que 75 000 familles ont déjà bénéficié des aides de l’Etat, et qu’une série d’actions sont actuellement en cours afin de poursuive ce processus initié.

Matelas destinés aux populations du Sud-Ouest et Nord-Ouest entreposés à la Base aérienne 101 de Yaoundé, (c) Manfred ESSOME, V&C

Par ailleurs, le MINAT a reconnu le caractère préoccupant de la situation humanitaire dans les régions dites anglophones. Mais il s’offusque de l’aspect alarmiste que certains veulent lui concéder, notamment l’ONG Human Right Watch dont le rapport fait l’objet de vifs démentis de la part du gouvernement, via son porte-parole Réné Emmanuel Sadi.

En outre, il salue  l’aide que les partenaires étrangers à savoir le PNUD, l’OMS, le PAM, l’UNICEF, l’OIM, la Croix-Rouge camerounaise, l’Union Européenne entre autres. Et même si l’Etat est sensible face à ces actions des partenaires, le MINAT insiste sur le fait que les efforts du gouvernement ne sont pas sans résultats.  Raison pour laquelle, l’aide des partenaires doit être encadrée pour éviter la redondance.

Visite des entrepôts

Produits de première nécessité, entreposés à Zamengoé, Génie Militaire. (c) Manfred ESSOME, V&C

A la suite de ce point de presse qui a duré une quinzaine de minutes, le MINAT a conduit une délégation de journalistes et reporters d’images vers les différents magasins où sont entreposés les vivres, matelas, couvertures et autres réserves au bénéfice des familles sinistrées. Les dits entrepôts sont situés au CEFTA d’Ekounou, à la Base aérienne 101 et à Zamengoué. Il est important de rappeler que dans le cadre de ce plan d’urgence, les populations camerounaises ont consenti à collecter plus de 1 800 000 000 de Fcfa. Ces fonds sont logés dans un compte spécial au Trésor public.

 

Précedent Commune de Douala 3ème : Une campagne d’établissement d’actes de naissances lancée
Suivant Grâce Eboué: "Le consommateur de musique doit reprendre son pouvoir et exiger de la qualité dans ce qu’on lui sert"

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Assainissement urbain: Lorsque l’évacuation de déchets se conjugue à la mort!

Faute de camions hydrocureurs dans de nombreuses villes au Cameroun, plusieurs localités emploient des moyens peu orthodoxes pour les assainir. Les fosses septiques présentes dans nos ruelles comme à Douala

Actu Cameroun

Conseil national de la décentralisation : L’élargissement des compétences aux communes au menu

La deuxième session du conseil s’est tenue sous la houlette du Premier Ministre Philémon Yang, jeudi 20 décembre 2018 à Yaoundé.

Actu Afrique

Burkina-Faso – Commune d’Orada : des infrastructures scolaires sortent de terre à Bandougou

La cérémonie d’inauguration du collège d’enseignement général (CEG) et de l’école primaire publique de Bandougou dans la commune d’Orada le 30 novembre 2018, était placée sous le parrainage du président

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire