Mise en place des régions : Le Parlement se prononce

Mise en place des régions : Le Parlement se prononce

Les deux chambres ont validé les textes introduis le 20 mars 2019, au cours de leur défense par le Ministre de la décentralisation et du developpement local le 5 avril à Yaoundé.

Après l’Assemblée nationale, le Sénat du Cameroun vient d’adopter la loi fixant le nombre, la proportion par catégorie et le régime des indemnités des conseillers régionaux, qui ouvre la voie à la mise en place des Conseils régionaux dans le pays, à travers des élections annoncées pour la première fois au cours de cette année 2019.

Cette nouvelle loi qui devra être promulguée par le président de la République dans les 15 jours suivant son adoption par les parlementaires, fixe à 90 soit 70 délégués issus des départements et 20 représentants du commandement traditionnel, le nombre de conseillers régionaux par région.En outre, elle tend à garantir la représentation de chaque arrondissement, 360 au total par au moins un conseiller au sein du grand Conseil régional.

Précedent Grâce Eboué: "Le consommateur de musique doit reprendre son pouvoir et exiger de la qualité dans ce qu’on lui sert"
Suivant Nations Unies: Plus de 80 % des eaux usées mondiales rejetées dans l'environnement

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Monde

Remaniement en France: Barbara Pompili à la Transition écologique

Barbara Pompili rejoint le nouveau gouvernement de Jean Castex ce 6 juillet 2020 à la suite d’une nomination très attendue. Elle remplace à ce poste Elisabeth Borne. Mais qui est

Art et culture

Culture: Chantal Julie Nlend raconte l’histoire d’un Patriote

Le film-documentaire réalisé par Chantal Julie Nlend, a été présenté lundi 22 juillet 2019 à Yaoundé, en marge de sa sortie en salles dès jeudi.

Actu Cameroun

Haut-Nkam: la formation des mototaxis annoncée

L’annonce de l’offre de formation des conducteurs de motos-taxis du département du Haut-Nkam a été faite au cours de la visite du ministre des Transports dans la région de l’Ouest

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire