France – Climat : Une rue repeinte à Paris pour faire baisser sa température

France – Climat : Une rue repeinte à Paris pour faire baisser sa température

La rue située dans le 13ème arrondissement, a été entièrement repeinte en vert et en blanc le 10 juillet 2019, dont l’objectif est de faire changer le climat en période d’été.

L’initiative est destinée à ceux qui ont déjà du mal à supporter les fortes chaleurs à Paris et difficile de s’isoler et de se rafraîchir lorsque le mercure s’envole dans la capitale. La nouvelle idée est imaginée par l’agence Dare.Win avec Pavillon Noir.

Du 11 au 14 juillet 2019, les parisiens viennent vivre une expérience unique en traversant la rue Butte aux Cailles car cette dernière a été intégralement repeinte en vert et en blanc.

En effet, depuis le 10 juillet la rue a connu une nouvelle jeunesse et cette peinture offre en plus une spécificité étonnante. La peinture verte spéciale utilisée agit comme une véritable barrière thermique et promet de faire diminuer la température ressentie de 7 à 9 degrés !

Source : creapills.com

Précedent Ecrans Noirs 2019 : Silence ! On ne tourne plus !
Suivant Canada : L'interdiction des sacs de plastique annulée par la Cour d'appel

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Décentralisation : Ouverture de la 15ème conférence annuelle du FEICOM

Le ministre de la décentralisation et du développement local a ouvert le 14 janvier 2019 à Yaoundé, les travaux de la conférence annuelle des services de cette institution.

Actu Afrique

Afrique du Sud: Standerton croule sous les déchets suite à une grève des agents municipaux

Depuis le 4 août, les travailleurs des services publics municipaux de la ville sud-africaine de Standerton, dans la municipalité locale de Lekwa, sont en grève pour protester contre leur niveau

Actu

Assainissement: Les populations d’Ebolowa réclament 100 millions à HYSACAM!

L’accord aurait été signé depuis la période qu’a eu lieu le Comice Agropastoral d’Ebolowa en 2011. Il liait la sous-préfecture d’Ebolowa 1er et les populations propriétaires des terres qu’occupent jusqu’à

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire